breizh

Une bière armoricaine au goût américain

Breizh Amerika, c’est le nom d’une nouvelle bière. Mais jusqu’à présent, c’était surtout l’appellation d’une association bretonne, née à New York, qui s’est donné pour mission de promouvoir les projets culturels et économiques entre la Bretagne et les USA. Une passerelle entre les deux côtés de l’Atlantique que peuvent emprunter tous ceux qui ont un projet dans un sens ou dans un autre.

Et puisque sur les deux rives, la mode des bières artisanales (craft beer, Outre-Atlantique) a creusé son sillon ces dernières années, l’association Breizh Amerika a eu l’idée de proposer à la brasserie morbihannaise Lancelot, de créer une bière qui s’appellerait bien sûr Brest Amerika et serait porteuse de valeurs des deux terroirs. Banco, a répondu Lancelot en concoctant une bière composée avec du malt breton et du houblon américain.

Un mariage à l’étiquette américaine mais au goût armoricain, destiné à en faire le fer de lance de Lancelot de l’autre côté de l’Atlantique. Car la brasserie bretonne entend poser le pied sur le marché américain en profitant du réseau de l’association Breizh Amerika mais aussi en s’alliant à l’une des nombreuses brasseries artisanales qui alimentent le vaste territoire américain, comme l’indique Stéphane Kerdodé, le Pdg de Lancelot.

Le pari est audacieux mais le Made in Armorika vaut bien d’autres estampilles dans un marché qui aime l’éclectisme et l’innovation. Mais avant cela, c’est au Festival interceltique de Lorient que cette bière fera prochainement sa grande entrée en scène avant d’être distribuée à l’automne dans le réseau breton. Mais pour ceux qui ne peuvent pas attendre, la Tavarn de Lorient en a quelques-unes derrière les fagots. C’est dans ce lieu très typé que la Breizh Amerika vient d’être lancée.

Bretagne Bretons
Laisser un commentaire

Votre adresse email sera publiée. Les champs obligatoire sont marqués par un *

viderValider