robot

Tribunaux de Commerce : la robotisation de la justice ?

Quoi, des robots pour la justice commerciale ? Pas encore, on vous explique : le Congrès régional des Tribunaux de Commerce se tient ce vendredi 29 septembre à Brest. Près de 250 juges y sont attendus aux côtés de l’ensemble des professions judiciaires. La question de l’ubérisation de l’économie et de son impact sur les tribunaux de commerce va donner lieu à une première conférence dans la matinée.

Des mandataires aux administrateurs, en passant par les avocats, les greffiers, les huissiers ou les commissaires priseurs de tout le Grand Ouest, tout le monde se retrouve à Brest en cette fin de semaine au Quartz pour un congrès qui donne la part belle à l’ubérisation de l’économie et sa digitalisation, qui touche aujourd’hui de nombreux – voire tous – secteurs d’activité. Les élus locaux et les différents acteurs économiques de la circonscription sont d’ailleurs invités à échanger sur le sujet : quels impacts peuvent avoir la numérisation des outils de la justice commerciale ?

À quand les juges robots ?

Pour Jacques Jolivet, président du tribunal de commerce de Brest qui organise ce congrès pour la première fois de puis 2004, les machines pourraient même impacter les jugements en eux-mêmes. Imaginez-donc : nourries de tous les textes de loi et des jugements passés, les machines peuvent même rendre une justice prédictive. C’est-à-dire qu’elles peuvent potentiellement définir, grâce à toutes ces données, si un requérant a des chances de gagner ou pas. Il n’est pas vraiment exagéré de prédire un avenir avec des juges robots : se posent alors les questions de l’éthique, voire même du futur de la profession…

Tout un programme au Quartz, qui sera suivi, dans l’après-midi, d’une conférence sur la restructuration des entreprises en difficulté.

Fanny Degorce
Laisser un commentaire

Votre adresse email sera publiée. Les champs obligatoire sont marqués par un *

viderValider