train

Trains régionaux. Les Bretons à la bonne heure

Les avions sont souvent en retard à la pointe bretonne et les TGV ont parfois quelques problèmes techniques. En revanche, pour les trains régionaux, la Bretagne est la région qui respecte la plus grande ponctualité de France. C‘est l’autorité de régulation des activités ferroviaires et routières qui le dit, en conclusion d’un rapport qui cumule une impressionnante batterie de chiffres, par régions, portant sur le taux de retard de plus de six minutes, le taux de déprogrammation de trains (généralement liée à des faits de grève) et le taux d’annulation de dernière minute.

Le bonnet d’âne va incontestablement à la région PACA où 16 % des trains régionaux sont en retard, record de France. Et si on y ajoute les déprogrammations et les annulations, on monte à 24 % de trains impactés en Provence-Alpes-Côtes-d’Azur, soit un sur quatre.

En revanche, selon l’AFER, c’est la Bretagne qui obtient la meilleure moyenne générale en cumul des trois indicateurs. Elle a le plus faible taux de retard avec 6 %, tout comme la Haute-Normandie, toutes deux devançant l’Alsace (6,1 % et Champagne-Ardenne (6,3%), Paca étant en wagon de queue avec 16 %.

En taux de déprogrammation, la Bretagne est seconde (2%) derrière la Bourgogne (1%) alors que l’Aquitaine tient le pompon avec 6 % devant Paca (5%).

Enfin, en taux d’annulations de dernière minute, la Bretagne partage le plus faible taux (1%) avec la Haute et la Basse-Normandie, l’Alsace et la Bourgogne.

Pierre Vincent
Laisser un commentaire

Votre adresse email sera publiée. Les champs obligatoire sont marqués par un *

viderValider