netherland

Tourisme breton. Les Hollandais rois du camping !

Le tourisme breton boucle 2016 bien mieux qu’il ne l’avait commencé. Au printemps, l’ambiance morose et la météo chagrine (et vice-versa) avaient plombé l’avant-saison. Mais un très bon mois d’août et une arrière saison généreuse ont redonné du tonus à l’économie touristique qui pèse entre 60 et 70.000 emplois (fixes et saisonniers) dans les périodes les plus actives.

Dans le flot des visiteurs, les étrangers représente entre 15 et 20% de la clientèle, une donnée difficilement quantifiable car beaucoup d’entre eux, les Allemands notamment, louent directement à des particuliers ce qui rend aléatoire la comptabilité par tête de pipe. Si l’on s’en tient cependant à la fréquentation des campings et des hôtels, on a une idée nettement plus précise des flux de visiteurs.

Britanniques loin devant

Les chiffres 2016 ne sont pas encore comptabilisés mais ceux de 2015 donnaient une ventilation détaillée, avec un total de 4,2 millions de nuitées dans les hébergements campings-hôtels.

Premier constat : les Britanniques arrivent très largement en tête avec 33% des ces nuitées et se partagent à environ un quart en hôtel et trois quarts en campings. La proportion est identique pour les Allemands entre ces deux modes d’hébergement mais ils sont loin des Britanniques puisque leur part de ce marché n’est que de 18%. Il faut cependant nuancer car les Allemands ont pour caractéristique de louer beaucoup de maisons individuelles et gîtes, notamment dans le Sud-Finistère où ils sont particulièrement nombreux, ce qui réduit leur pourcentage dans ce classement campings-hôtels.

Après ce duo qui pèse plus de 50% de la clientèle étrangère, viennent les Hollandais (17%) en troisième position. Avec eux, il n’y a pas photo : ce sont les champions incontestés du camping. C’est même impressionnant puisque, selon les chiffres du comité régional du tourisme, les 650.000 nuitées de Hollandais comptabilisées en 2015 se répartissaient en 615.000 en campings et 35.000 seulement en hôtels.

Au pied du podium arrivent les Belges (9%) qui, eux, sont proportionnellement bien plus attirés par les hôtels. Ils sont quatre fois plus nombreux que les Hollandais à y aller (125.5000 contre 33.500) alors qu’ils sont deux fois moins nombreux à visiter la Bretagne.

La suite du classement des clientèles étrangères se compose ainsi : 5e Suisse (4% du total), 6e Espagne (3%), 7e Italie (3%), 8e Irlande (2%). Il s’agit en général d’une clientèle relativement aisée qui, proportionnellement, fréquente plus les hôtels que les autres visiteurs étrangers.

Bretagne Bretons
Laisser un commentaire

Votre adresse email sera publiée. Les champs obligatoire sont marqués par un *

viderValider