Suicide des agriculteurs. 600 croix à Saint-Anne d’Auray

Les suicides chez l’opérateur France-Télécom ont marqué les esprits tant la série noire a été ponctuée de lettres d’agents expliquant leur geste par la pression subie au sein de l’entreprise. Dans le monde agricole, les suicides sont pourtant plus nombreux mais ils restent bien plus confidentiels car avant le passage à l’acte, bien peu d’agriculteurs laissent un message pour expliquer les causes du malaise qui les a amenés au geste fatal.

C’est pour attirer l’attention sur ce phénomène et rendre hommage aux disparus en silence qu’un maraîcher de Camors (56), Jacques Jaffredo, a décidé d’ériger 600 croix en polystyrène, en ce dimanche matin 11 octobre, sur le parvis de la basilique Saint-Anne d’Auray. 600 comme le nombre d’agriculteurs qui se suicident chaque année en France puisqu’il est communément admis qu’en moyenne sur l’année, deux agriculteurs passent à l’acte chaque jour.

Pour cette opération spectaculaire qui ne devrait pas manquer d’attirer l’attention, Jacques Jaffrédo dit avoir reçu déjà beaucoup de soutien sur les réseaux sociaux, de pratiquants comme de non croyants, ainsi que de l’évêque de Vannes qui célèbrera la messe à 11H. En revanche, dit-il, ni les syndicats agricoles, ni le monde politique n’ont manifesté de soutien à cette journée d’hommage et de recueillement.

Tous ceux qui le souhaitent peuvent s’y associer et même pique-niquer sur place pour suivre les conférences prévues dans l’après-midi.

Bretagne Bretons
Laisser un commentaire

Votre adresse email sera publiée. Les champs obligatoire sont marqués par un *

viderValider