startup

Startups. La Bretagne dans la moyenne française

Quel est le poids de la Bretagne dans l’univers des startups en France ? Si l’on se réfère à l’étude de Capterra, la région a encore quelques efforts à faire pour devenir une place forte au sein de la « startup nation » chère au président Macron.  En effet, sur les 14 678 startups recensées dans le pays, seules 484 sont bretonnes. C’est peu. Alors, naine numérique la pointe armorique ? Nainformatiques les départements bretons ?

Nous n’irons pas jusque là : derrière la locomotive Ile de France (qui regroupe 7 647 startups, soit 51 % du total national), la Bretagne s’intercale dans la moyenne des régions françaises, s’offrant même le luxe de faire mieux que les Pays de la Loire (476) ou Nantes concentre à elle seule 48 % des startups de la région (record régional hors Ille-de-France)

Rennes et sa périphérie attirent les startuppers : sur le podium régional, on trouve à la première place Rennes 24% suivi de Cesson-Sevigné 7% et de Brest 6%.  60 % des startups bretonnes se trouvent sur un axe Rennes-Saint-Malo. Les secteurs les plus prisés ? SSII et NTIC (19%), Services aux entreprises (15%) et Electronique et Composants( 13%)

Enfin, seulement 13 % des fondateurs sont des femmes. Ce n’est pas pire qu’ailleurs, mais encore bien trop peu…

Bretagne Bretons
Laisser un commentaire

Votre adresse email sera publiée. Les champs obligatoire sont marqués par un *

viderValider