saint

La singulière histoire de la pointe Saint-Mathieu

La pointe Saint-Mathieu, à l’entrée-nord de la rade de Brest, est l’un des sites les plus visités du Finistère. Mais c’est aussi l’un des plus complexes à appréhender du regard tant il semble constituer un assemblage d’éléments disparates et une superposition d’époques bien différentes.

capture-decran-2017-12-28-a-15-28-24

Cet ultime cap de l’Europe abrite les ruines d’une abbaye, bien droites sur leurs fondations et donnant la dimension de l’impressionnant édifice qui s’élevait ici, au temps de son rayonnement et de ses hauts murs protecteurs quand la bourgade de Saint-Mathieu était un site commercial d’envergure. Ici se trouve un phare dont l’histoire a commencé il y a un millénaire avec les premiers feux sur la côte et un sémaphore pour guider les bateaux dans les eaux si tourmentées de la mer d’Iroise.

Ici se dressent aussi un Mémorial national des marins morts pour la France et un cénotaphe, lieu de mémoire pour les familles mais où aucun corps ne repose. Mais c’est aussi la borne 0 sur l’un des Chemins de Compostelle ainsi qu’un musée dédié à l’histoire de l’abbaye et un musée de la guerre 39/45 qui rappelle que ce lieu stratégique, à l’entrée du goulet de Brest, fut lourdement armé par l’Occupant après avoir été, pendant des siècles, un poste de vigie pour prévenir de tout mouvement de bateau.

Donner du sens à cet espace magique, complexe et tourmenté, constituait un véritable défi. Il a été relevé grâce à l’union, de volontés rassemblées autour d’un projet commun : la préservation et la mise en valeur de l’un des joyaux du Finistère. C’est toute cette histoire que Louis Caradec , dans un livre abondamment illustré, avec notamment le concours de l’historien Jean-Yves Eveillard. Ancien maire de Plougonvelin puis président de communauté de communes, Louis Caradec connaît bien son sujet puisqu’il a été l’un des principaux artisans de la renaissance de ce site historique.

Bretagne Bretons
Laisser un commentaire

Votre adresse email sera publiée. Les champs obligatoire sont marqués par un *

viderValider