Ifremer. La direction apporte des assurances

Dans un article précédent, nous avons fait référence au projet de transfert à Brest du siège de l’Ifremer, actuellement implanté à Issy-les-Moulineaux. La décision, prise par Jean-Marc Ayrault, alors Premier ministre, dans le cadre du Plan d’avenir pour la Bretagne a ensuite été confirmée par son successeur, Manuel Valls.

Mais depuis un an, plus rien ne semble bouger. En octobre 2015, le conseil d’administration de l’Ifremer a certes approuvé ce transfert à une courte majorité (11 voix contre dix) mais depuis cette date, le projet semble en sommeil du côté de la pointe bretonne. Ce qui nous a amené à craindre que le politique défasse ce que le politique a fait et qu’un très probable changement de majorité dans six mois n’envoie le projet aux oubliettes. Comme lors du projet de transfert de l’Ecole interarmées de Fontainebleau, jadis promis à Brest par Jospin mais annulé d’un trait de plume lors de l’arrivée de Michèle Alliot-Marie au ministère de la Défense.

Le même scénario va-t-il se reproduire ? Non, assure la direction de l’Institut en réaction à cet article. « Depuis la décision du Conseil d’administration de l’Ifremer, en octobre 2015, relative au transfert du siège de l’Ifremer, puis la définition du projet par le conseil de décembre 2015, toutes les actions ont été menées conformément aux objectifs afin de mettre en œuvre cette décision », réagit la direction de l’Ifremer qui indique que .« le Comité de suivi mis en place dans le cadre d’une Convention générale de financement signée par l’État et les trois collectivités (Région, Département, Métropole) se réunit régulièrement pour suivre le déroulement du projet et a pu constater son bon avancement ».

« Concernant le volet immobilier, la fin du chantier de construction est prévue pour 2019. L’architecte retenu devrait être annoncé prochainement », précise la direction en indiquant que « sur le volet social, un accord de mobilité a été signé en juillet dernier avec les organisations syndicales et une structure d’accompagnement a été mise en place pour le personnel d’Issy-les-Moulineaux ».

Du côté de Brest, on croise les doigts pour que ces avancées fassent entrer le projet en phase de non-retour.

René Perez
1 Commentaire
  1. robert bondou

    Pour information, le conseil de Brest Métropole a voté le 14 octobre deux délibérations relatives aux modalités financières de l’accueil du siège de l’IFREMER…

Laisser un commentaire

Votre adresse email sera publiée. Les champs obligatoire sont marqués par un *

viderValider