Trouver-des-solutions-pour-le-desengorgement-des-urgences_article_popin

Saint-Brieuc : Quatre cliniques pour un hôpital

Les quatre cliniques privées de Saint-Brieuc ne font plus désormais qu’un seul et même hôpital.

L’idée d’un tel équipement datait d’une bonne dizaine d’années. Mais la première pierre des bâtiments n’a été posée qu’ en septembre 2013, après de nombreux débats quant à sa localisation. Et voilà qu’après plus de deux ans de chantier ( et sans retard sur le calendrier prévu ) les premiers patients ont pris possession des lieux et la première opération chirurgicale y a eu lieu avant Noël.

120 médecins

Ce nouvel hôpital privé, installé en bordure de la RN 12 à Plérin, à la sortie ouest de Saint-Brieuc, se positionne désormais comme le premier centre de chirurgie des Côtes-d’Armor. C’est également le premier centre de prise en charge du cancer dans le département. Sa réalisation a été pilotée par le groupe Hospi Grand Ouest ( HGO ), opérateur mutualiste en Bretagne et Pays de Loire qui regroupe la mutualité du Finistère, du Morbihan, Harmonie Mutuelle et quelques autres partenaires tels que la Matmut, la Carac , Malakoff-Médéric… Plus de 60 millions d’euros ( hors équipements médicaux ) ont été investis dans cette réalisation « dont plus de 90 % ont bénéficié à des entreprises régionales » se plaisent à dire les initiateurs du projet.

Baptisé « Hopital privé des Côtes-d’Armor » le nouvel établissement d’une surface de 27 600 m2, s’étend sur quatre niveaux, qui d’après ses concepteurs offriront « le parcours de soin le plus simple et le plus efficace ». L’établissement est doté de deux IRM, deux scanners, quatre salles de radiographie, quatre salles d’ échographie, un appareil de curiethérapie à haut-débit, 15 blocs opératoire et cinq salles de naissance. Il emploie 800 professionnels de la santé, dont 120 médecins et chirurgiens . Il propose 300 lits et 80% des chambres seront individuelles.

Eviter une trombose !

Autour de ce nouvel hôpital se dressera aussi un véritable pôle de santé où l’on va trouver une maison de consultation, un laboratoire d’analyses, un pôle d’ophtalmologie. Un hôtel et un restaurant se sont également ouverts à proximité, dans cette zone déjà occupée par un important complexe administratif. Ceci n’est pas sans poser de véritables problèmes de circulation dans le secteur . Plus de 30.000 véhicules sont comptés chaque jour sur cet axe qui conduit vers la côte du sud Goëlo où se trouvent les stations balnéaires de Binic, Saint-Quay-Portrieux, Plouha… Alors, pour éviter une « trombose » qui serait mal venue devant un hôpital, les élus viennent de débloquer en urgence 800.000 euros pour y construire un nouveau giratoire !

Patrick le Nen
1 Commentaire
  1. LE BRIS

    Je cherche un médecin psychiatre

Laisser un commentaire

Votre adresse email sera publiée. Les champs obligatoire sont marqués par un *

viderValider