chauve

Saint-Brieuc. Les chauve-souris vont entrer dans la carrière !

Elles vont entrer dans la carrière quand les mineurs n’y seront plus. Qui ? Les chauves-souris ! Quand en 2023, les derniers coups de mines auront cessé à la Croix-Gibat à Trégueux, près de Saint-Brieuc, un parc paysager va voir le jour dans l’immense cuvette où depuis de longues années, la société CMCO ( carrière et matériaux du grand ouest ) extrayait ses roches. C’était une clause du contrat passé avec la commune dans la cadre de la prolongation de son autorisation d’exploitation.. En plus de rendre le site en bon état et d’y favoriser la végétation, CMGO vient d’y construire un abri pour les noctules, oreillards, pipistrelles et autres rinolophes… bref pour toutes les chauves-souris du coin.

20 .000 euros pour le refuge

La société a investi 20.000 euros dans le refuge, conseillée par le groupe mammalogique breton, une association régionale d’étude et de protection des Mammifères sauvages et de leurs habitats. Il s’agit d’un couloir profond d’une cinquantaine de mètres, débouchant dans une chambre nuptiale de 12m2, le tout recouvert de cinq mètres de remblais. Un petit coin de paradis pour les chauves-souris.On y a même installé une porte, avec un accès spécial pour nos petites bêtes ailées. Il faut croire qu’elles ont déjà trouvé l’entrée, puisque les premières visites du lieu, ont fait découvrir aux porteurs du projet…quelques belles petites crottes riches d’espoir.

En Bretagne, de plus en plus de particuliers, de collectivités ou encore d’écoles se sont eux aussi engagés dans la protection des chauves-souris, qui selon le groupe mammalogique breton,( GMB) « sont devenues des ambassadrices de la protection de la biodiversité ». Aujourd’hui, plus de 150 refuges pour les chauves-souris ont déjà été créés dans les cinq départements bretons.

Patrick le Nen
Laisser un commentaire

Votre adresse email sera publiée. Les champs obligatoire sont marqués par un *

viderValider