Port_du_Légué01Saint-Brieuc (1)

Saint-Brieuc, capitale européenne de la culture en 2028 ?

A l’heure où Paris peaufine sa candidature pour le Jeux Olympiques de 2024, Saint Brieuc, de son côté, postule à l’organisation d’un autre grand rendez-vous international. La ville préfecture du département des Côtes-d’Armor se verrait bien devenir « Capitale européenne de la culture » en 2028 ! L’idée a été lancée par Patrice Verdure, fin connaisseur de la vie culturelle des Côtes-d’Armor, dont il rend écho et pointe les rendez-vous dans « Le cri de l’Ormeau », publication qui depuis une vingtaine d’années fait référence en la matière.

Clermont-Ferrand aussi

Ce label de capitale européenne de la culture a été créé en 1985, par Mélina Mercouri, alors ministre en Grèce et l’initiative a tout de suite été appuyée par Jack Lang. C’est Athènes, qui cette année là est devenue la première capitale du genre. D’autres nom prestigieux ont suivi : Florence, Berlin, Lisbonne…En France , Paris ( 1989), Avignon ( 2000) Lille ( 2004 ) et Marseille (2013) ont déjà été choisies.

Mais tous ces noms ne font pas peur à Patrice Verdure. Sur le site (1) qu’il a ouvert, il fait remarquer que « depuis quelques années, les institutions européennes ont choisi de mettre à l’honneur des villes moyennes, pas spécialement reluisantes, voire en crise, mais en misant sur la culture comme facteur de développement ». Et de citer l’exemple de Glasgow, capitale de la culture en 1990 , une ville avec l’une des pires réputations du Royaume Uni qui est devenue une destination à forte croissance dans le tourisme d’affaires.

Si c’est le nom de Saint-Brieuc qui est avancé pour la candidature, Patrice Verdure annonce très vite : « qu’il entend, au delà de la ville, mettre en lumière toute la richesse culturelle d’un département ». « La spécificité des Côtes-d’Armor étant, selon lui, dans le fait que l’action culturelle n’est pas concentrée sur une ville mais dans tout le département, tant dans l’Armor, la mer que dans l’Argoat, la terre ».

Les restrictions sur le budget culture récemment annoncées par la nouvelle assemblée départementale n’entament pas pour l ‘instant l’enthousiasme des porteurs du projet. Après tout , ce n’est qu’à l horizon 2028 qu’il est proposé à la France de voir une de ses villes sacrée Capitale européenne de la culture. Et après tout, Clermont-Ferrand n’est-elle pas elle aussi déjà candidate ?

(1) www.stbrieuccotesdarmor2028. Il existe aussi une page Faceboock

Patrick le Nen
Laisser un commentaire

Votre adresse email sera publiée. Les champs obligatoire sont marqués par un *

viderValider