qwant

Qwant.bzh. La Bretagne dans votre moteur

Dans les moteurs de recherche, Google fait la loi, Yahoo ou Bing jouent en deuxième division et toute une flopée d’autres concurrents plus modestes essaient de trouver le bon créneau. Parmi eux, le moteur Qwant, créé en France en 2013 et qui trace bien sa route avec 2,6 milliards de requêtes en 2016, en hausse de 40 % sur un an.

En se développant sous diverses formes, Qwant a décidé d’investir les régions à fortes identités en créant des déclinaisons régionales. Après la Corse l’an dernier, c’est cette fois le moteur Qwant.bzh qui a été lancé ce mercredi, à Saint-Malo, par Eric Leandri, le créateur du moteur, et ses associés dans ce projet ambitieux.

En version bretonne mais également française, Qwant.bzh a pour vocation affichée de faire remonter en priorité, dans son arborescence, toutes les infos, les sites et les forces vives de la Bretagne ainsi que de relayer les flux sur la Bretagne transitant par les réseaux sociaux. Mais également des images, des vidéos, des musiques, les noms de domaine en bzh…

C’est toute la Bretagne qui est dans le moteur dont l’interface brittophile a été réalisée par des membres de l’association An Drouizic de Vannes ainsi que des étudiants de Rennes 2 et des traducteurs bénévoles, avec le soutien de l’Office public de la langue puisque ce moteur offre une exceptionnelle vitrine internet aux bretonnants.

Ce site, qui est un peu ce que Breizh cola est à Coca-Cola, ne va certes pas menacer Google en son royaume mais il offre un peu de souveraineté par rapport à la puissance internet dominante. Eric Léandri vise du reste d’autres territoires étrangers à forte identité, comme le Pays de Galles ou l’Ecosse.
Pour télécharger ce moteur, rendez-vous sur la page www.qwant.bzh

Bretagne Bretons
Laisser un commentaire

Votre adresse email sera publiée. Les champs obligatoire sont marqués par un *

viderValider