Photo // Chantier Ufast

Photo // Chantier Ufast

A Quimper aussi, on fait de la construction navale militaire

La construction et la réparation navale sont un des principaux secteurs industriels de la Bretagne. Saint-Nazaire, Lorient, Concarneau, Brest… Les noms de ces chantiers claquent comme des drapeaux au vent et on imagine moins que Quimper, ville de la faïence relativement éloignée de la mer, est également un pôle de construction navale qui livre à l’international.

Il est vrai que le chantier de l’Ufast, sur les bords de l’Odet, est du genre discret, presque caché à l’abri des regards. Et il a pour autre particularité d’être dirigé par une femme, Virginie Fleury-Monnier, ce qui n’est pas non plus très fréquent quand on parle de construction navale.

À l’origine, il y a un modeste petit chantier. À peine une demi-douzaine d’employés quand la chef d’entreprise en fait l’acquisition, en 2008, pour l’orienter vers les vedettes rapides, avec une première concrétisation : huit premières vedettes de surveillance de la gendarmerie maritime et portuaire, livrés en 2011.

Le mouvement est lancé et Ufast voit d’autres commandes arriver pour la France et l’Afrique. Trente unités rapides pour la Marine ivoirienne, douze intercepteurs blindés, vedettes destinées à la Marine nationale, des semi-rigides et patrouilleurs également pour le Sénégal et le Maroc, à l’image du patrouilleur multimissions de 33 mètres, livré mardi au Sénégal.

Les résultats de l’entreprise quimpéroise, forte aujourd’hui d’une quarantaine de salariés, sont d’autant plus méritoires qu’on est ici dans un secteur très concurrentiel. Virginie Fleury-Monnier avait eu l’occasion d’en parler avec Florence Parly, ministre des Armées, lors d’une visite de cette dernière l’an dernier : « La concurrence, a-t-elle souligné, est très forte car avec la baisse d’activité de la pêche, des chantiers de nombreux pays se reconvertissent dans la construction militaire ».

Bretagne Bretons
Laisser un commentaire

Votre adresse email sera publiée. Les champs obligatoire sont marqués par un *

viderValider