glenan

Patrimoine. Les Glénan gagnent au Loto

Mercredi à l’Elysée, les maires de 18 communes étaient invités à une rencontre avec Emmanuel Macron et Stéphane Bern. Sur chacune d’entre elles se trouve l’un des 18 monuments retenus pour participer au premier tirage du Loto du Patrimoine, en septembre prochain. Les bénéfices de ce jeu (15 € le ticket) iront intégralement à des travaux de rénovation sur ces monuments en périls.

Parmi eux figure Fort Cigogne, situé sur l’île des Glénan, rattachée à la commune de Fouesnant. Ce n’est pas le monument le plus emblématique de Bretagne et il a même fallu attendre 2003 pour qu’il soit classé. Le choix a donc pu surprendre alors que ce fort n’est pratiquement pas accessible au grand public puisqu’il faut pouvoir se rendre sur cette île minuscule.

En revanche, il n’y a pas de doute sur l’utilité d’un soutien car Fort Cigogne est le bâtiment-base de la très réputée école de voile des Glénan, qui a formé des dizaines de milliers de stagiaires depuis sa création, en 1947, parmi lesquels figurent quelques grands noms de la voile. Un vaste chantier est déjà en cours qui, des remparts au pont-levis en passant par la cale d’accès, vise à rénover ce bâtiment historique et à conforter sa vocation nouvelle pour accueillir et loger les stagiaires débarquant sur l’île.

3,6 millions d’euros seront au total nécessaires et le Loto devrait contribuer à environ 5 % des travaux. Ce n’est certes pas la corne d’abondance mais c’est un appréciable coup de pouce pour sauver ce monument et permettre à cette école d’accueillir les stagiaires sur six ou sept mois au lieu de deux.

 

Bretagne Bretons
Laisser un commentaire

Votre adresse email sera publiée. Les champs obligatoire sont marqués par un *

viderValider