offshore

Parc éolien de Saint-Brieuc : 62 éoliennes à l’horizon

Le dossier du parc éolien offshore de la baie de Saint-Brieuc entre dans sa phase administrative. Viennent d’être officiellement déposées en préfecture des Côtes-d’Armor les demandes visant à installer puis à exploiter les 62 éoliennes dont on annonce qu’elles devraient produire, à l’horizon 2020, 1850 mégawatt-heure annuels, soit la consommation électrique de 850 000 habitants.

Le projet de parc éolien a vu le jour en 2011, lorsque la Baie de Saint-Brieuc a été retenue avec quatre autres sites marins en Manche et en Atlantique. « Aile Marine », consortium détenu par l’espagnol Iberdola (70%) et le français Eole Res (30%), a remporté le marché en 2012 et y investira 2,5 milliards d’euros.

140 emplois pour la maintenance

Les 62 éoliennes ( construites par Areva associé à l’espagnol Gamessa) seront installées sur une zone de 75 km2 située à une quinzaine de kilomètres au large de la baie de Saint-Brieuc. Elles seront reliées à la terre par un cable sous marin qui arrivera à Erquy. « Aile Marine » en présentant son projet a annoncé la création de 2.000 emplois essentiellement sur les sites de Brest ( où doivent être réalisées les fondations du parc ) et du Havre ( où seront fabriquées les éoliennes, hautes de plus de 200m). La maintenance du parc devrait elle générer 140 emplois qui seront basées à Saint-Quay-Portrieux.

Patrick le Nen
1 Commentaire
  1. MARC

    Voilà une bonne nouvelle pour la décentralisation de la production énergétique ( produire à proximité d’où se trouvent les consommateurs ) ainsi que pour l’emploi et le développement local et au delà. Le point de départ d’une filière bretonne ?

Laisser un commentaire

Votre adresse email sera publiée. Les champs obligatoire sont marqués par un *

viderValider