gue

Un parc d’attraction au lac de Guerlédan

Du côté de Loudéac-communauté, l’information avait commencé à filtrer. Cette fois, elle est confirmée par Alain Cadec, président du conseil départemental des Côtes-d’Armor. Un projet de parc d’attraction est bien à l’étude pour une implantation en bordure du lac de Guerlédan. Un site qui a connu un pic de notoriété, en 2015, lors de sa mise à sec et provoqué une très grosse affluence autour de ce plan d’eau situé entre les Côtes-d’Armor et le Morbihan.

Elle a apporté la preuve que le Centre-Bretagne peut se révéler, lui aussi, très attractif et ce succès n’est sans doute pas étranger à l’idée qui a germé d’y créer un parc d’attraction pour conforter la vocation touristique du lieu. Alors, bien sûr, le concept même de parc d’attraction a de quoi donner des boutons aux défenseurs des zones vertes mais en l’occurrence, l’emprise et l’objet même de ce parc devraient en limiter l’impact.

D’abord, il faut savoir qu’une base nautique départementale existe déjà en bordure du lac depuis des décennies, axée sur les loisirs nautiques. Elle a été le théâtre de grandes compétitions, comme les championnats de France de ski nautique, où s’illustra un petit blondinet qui devint plus tard le grand Patrice Martin, champion du monde de ski nautique et l’un des sportifs les plus titrés de l’histoire du sport français. C’est à partir de cette base, si on peut dire, que le projet envisage de créer des grands jeux nautiques allant du toboggan aquatique aux tyroliennes longues distances, tous ces jeux dont les ados raffolent quand ils sont au bord de l’eau. Car ce sont bien les ados qui sont clairement indentifiés dans ce projet de parc d’attraction nautique à vocation familiale. Du canal de Nantes à Brest au parcours de randonnées dans la forêt, le site ne manque pas d’autres atouts pour des vacances en famille.

L’hébergement est lui aussi déjà existant puisque cette base de plein air comprend aussi un équipement hôtelier, des pavillons collectifs, un camping… Le projet viserait à conforter l’existant mais aussi à créer un type d’hébergement original comme les cabanes dans les arbres, très à la mode actuellement. Au total, l’investissement se monterait à environ cinq millions d’euros, financés par le Département et la Loudéac-Communauté-Bretagne-Centre.

Bretagne Bretons
Laisser un commentaire

Votre adresse email sera publiée. Les champs obligatoire sont marqués par un *

viderValider