Malgré le virus, le Morbihan a plus voté que le Finistère et l’Ille-et-Vilaine

Le verre à moitié vide ou le verre à moitié plein ? Dimanche soir, les commentateurs des élections municipales ont pratiquement tous opté pour le premier constat, mettant en avant la faible participation à ce vote, certains d’entre eux la jugeant calamiteuse, voire même sujette à remise en cause de la légitimité des élus.

Pourtant, dans le climat anxiogène qui a marqué la fin de semaine après les allocutions successives du président de la République et du Premier ministre, on se demande si ce n’est pas la seconde alternative qu’il faut retenir. Le verre à moitié plein.

Car tout de même, à l’heure où la vie politique est tant décriée et l’ambiance dans le pays un brin mortifère, ne faut-il pas au contraire considérer ce score de participation comme plutôt positif ? Et plus encore quand on observe le taux dans des départements très touchés par le coronavirus ? Ainsi, le Morbihan où une partie de la vie sociale s’est arrêtée, il n’y a pas eu d’effondrement. Avec 46,7 % de votants, ce département fait même mieux que le Finistère (46,16%) et l’Ille et Vilaine (45,06%). Ces deux départements ont il est vrai de grosses agglomérations, Brest et Rennes, où le taux de participation est très nettement inférieur à celui des zones rurales, ce qui pèse sur la moyenne..

Ces départements sont tous trois au-dessus de la moyenne nationale (44,75%), la palme bretonne de la participation revenant aux Côtes-d’Armor (52,7%) où le virus est arrivé bien plus tardivement et sans virulence puisqu’on ne comptait que quatre contaminés à l’heure du scrutin.

Si le Morbihan a réussi un résultat supérieur à la moyenne nationale malgré le fort impact de l’épidémie, on saluera tout  particulièrement les assesseurs qui ont assuré la tenue des bureaux de vote dans des secteurs touchés et souvent pendant plusieurs heures. En ces temps où la vie politique est bien bousculée, ils ont donné la meilleure image de l’esprit républicain.

Bretagne Bretons
Laisser un commentaire

Votre adresse email sera publiée. Les champs obligatoire sont marqués par un *

viderValider