bretagne-bretons

Meilleures nouveautés bretonnes. Du foie gras à la fraise, marplij !

Quelles sont les meilleurs innovations culinaires crées en 2017 par l’agroalimentaire breton ? Comme chaque année, l’association Produit en Bretagne vient de publier son palmarès, après le choix effectué par un jury de 150 consommateurs testant à domicicile et un autre jury de 20 professionnels (restaurateurs, chefs de rayon…) opérant de leur côté. Quatre produits sont sortis vainqueurs de cette sélection croisés.

La plus singulière est probablement ce « foie gras de canard à la fraise », proposé par Procanar, une société de 430 salariés, basée à Lauzach (Morbihan). Il s’agit d’un foie gras entier de canard breton nappé d’une gelée de fraise. Ce fruit emblématique de la Bretagne se marie très bien avec la texture ferme du foie gras pour une composition unique et gourmande. Le produit est présenté en lingot, facile à démouler et à trancher.

Pour l’apéritf en version aperibreizh, vous pourrez opter pour les douze aumonières Régalette, de la société du même nom (91 salariés), installée à Saint-Nolff dans le Morbihan. A base de farine de froment, elles se déclinent en trois versions différentes à partir de chorizo-fromage, chèvre frais ou saumon. Montées sur pic pour une meilleure dégustation, elles se réchauffent au four et au micro-ondes.

Au rayon douceur, voici les Cooki’Zh raisins-chocolat de la société Terre et Soleil, 30 salariés à Yffiniac (Côtes-d’Armor). Une recette originale de cookees alliant le moëlleux des raisins et la douvceur du chocolat, avec un conditionnement pratique pour conserver toutes les saveurs, après ouverture du produit.

Enfin, le jury a sélectionné la tablette de chocolat noir au sésame de Grain de Sel, une entreprise qui emploie 14 salariés et 20 travailleurs handicapés à Morlaix. L’inclusion de sésame torréfié donne un côté croquant au chocolat noir d’Amérique centrale, pour une alliance bio et gourmande, emballée dans une enveloppe sans aluminium et refermable.

Ces quatre produits vont bénéficier d’un coup de pouce médiatique assuré par l’association Produit en Bretagne.

Pierre Vincent
Laisser un commentaire

Votre adresse email sera publiée. Les champs obligatoire sont marqués par un *

viderValider