Livrenpoche.com : un clic pour un format unique !

Des sites de vente de livres en ligne, il en existe beaucoup. Pour se démarquer, Benjamin Duquenne, le fondateur de livrenpoche.com dans le Morbihan, a choisi d’offrir une seconde vie aux œuvres littéraires, mais uniquement en version… poche !

On appelle cela une passion : depuis ses 15 ans, Benjamin Duquenne collectionne les ouvrages du Livre de Poche, comme d’autres accumulent les timbres ou les pièces étrangères. Les livres étant numérotés, le jeune morbihannais réunit vite une belle série. Un ami de ses amis décide de mettre les références de ce trésor en ligne. Très vite, l’idée d’en vendre naît dans l’esprit du bibliophile qui n’a pas que la tête dans les bouquins : la demande est bel et bien là. Elle ne lui a pas échappé.

Une entreprise sociale, qui grossit à vue d’œil

Aujourd’hui, fort d’un stock de 210.000 références (les livres achetés par lots à des associations caritatives) et avec un chiffre d’affaires de 380.000 €, Livrenpoche.com voit loin. L’ambition principale du site est d’atteindre les 300 000 références pour la fin de l’année et d’améliorer les ventes qui s’élèvent à 110.000 exemplaires par an. Pour ce faire, la société va devoir s’agrandir et la construction d’un nouveau lieu de 500m² est sur le point de voir le jour à Kervignac dans le Morbihan.

Le format poche, mais pas uniquement…

Si le format poche reste son fer de lance, Livrenpoche.com propose dorénavant des bandes dessinées, des mangas ou encore des beaux livres. Par ailleurs, l’entreprise commence aussi à réfléchir à proposer des éditions numériques littéraires.

Une entreprise verte

L’engagement social de la société se traduit également au quotidien : pas de gaspillage de papier, facturation dématérialisée et utilisation de cartons recyclés. Pour son bâtiment, elle récupère les eaux de pluie et les livres jetés sont transformés en pâte à papier, tout comme les cartons et les emballages liés à la livraison.

Décidément, chez livrenpoche.com, on est bien à la page.

François Alaouret
Laisser un commentaire

Votre adresse email sera publiée. Les champs obligatoire sont marqués par un *

viderValider