bridor

Liffré (Ille-et-Vilaine) Une usine et 500 emplois

500 emplois dans une nouvelle usine ! Ce n’est pas tous les jours qu’en Bretagne, on fait de telles annonces et c’est la commune de Liffré (Ille-et-Vilaine) qui décroche le pompon. Elle doit cette très bonne nouvelle au Finistérien Louis Le Duff, patron du groupe du même nom, qui a une nouvelle fois fait le choix de la Bretagne pour sa filiale Bridor. Elle possède déjà, à Rennes, son siège mondial et son centre international de recherche et développement. Cette fois, c’est un très grande usine qui s’implantera en Ille-et-Vilaine pour fournir des produits de boulangerie et de viennoiserie (y compris congelés) à un vaste réseau d’hôtellerie et de restauration. 70 % de la production est destinée à l’exportation.

Avec un investissement de 250 millions d’euros, l’usine devrait être mise en service en 2022. Le dossier a bénéficié du soutien de la Région et le président de l’assemblée régionale, Loïc Chesnais-Girard s’est aussitôt réjoui de l’officialisation de ce projet qui a nécessité trois ans de discussions.

Louis Le Duff, comme il l’avait déjà fait précédemment, a rappelé qu’il y a là « un choix économique mais aussi un choix du coeur en faveur de la Bretagne ».

C’est la région rennaise qui, depuis 1988, bénéficie des bonnes grâces de l’industriel breton. Et du côté de Brest, on regarde tout cela avec un peu d’envie en se rappelant que c’est dans le centre-ville brestois que Louis Le Duff a ouvert sa première Brioche Dorée (Bridor en abrégé) en 1974 et que c’est ici que tout a commencé. Mais en économie, et surtout dans une situation géographique aussi excentrée, les saumons ne remontent pas toujours jusqu’à la source de leur rivière.

Bretagne Bretons
Laisser un commentaire

Votre adresse email sera publiée. Les champs obligatoire sont marqués par un *

viderValider