assassins-creed

Les BBnews. Troc, déviations et un tueur chez les Assassins

Des nouvelles éco de la semaine dans le ciel armoricain. Bretagne-Bretons vous envoie quelques BBnews qui ont fait un peu de mousse ces jours derniers.

Ca va saigner ! Cette fois, il n’y a plus de doute : Vincent Bolloré a lancé une OPA non-sollicitée pour prendre le contrôle de Gameloft, une des sociétés créées par les frères Guillemot qui figurent parmi les leaders mondiaux du jeu vidéo. Le conflit est ouvert. D’un côté le Finistère, de l’autre le Morbihan. A gauche , l’industriel quimpérois à la réputation de « tueur » dans le monde des affaires, à gauche les cinq frangins de Carentoir, créateurs entre autres du jeu « Assassin’s creed »  qui a eu un succès planétaire. Doux rhésus ! Va encore y avoir de l’hémoglobine sur la moquette.

Arkéa, ca va ! Comme on le sait, la guerre est ouverte aussi au Crédit mutuel où les deux grands groupes (de l’Est et de Bretagne) se livrent à un bras de fer encore loin d’être achevé. Mais pendant la bataille, les affaires continuent et des deux côtés de l’Hexagone, le Crédit mutuel a réalisé une très bonne année 2015. Fortuneo, la banque en ligne filiale du CMB-Arkea annonce même que 2015 est exceptionnelle et qu’elle a réalisé « sa meilleure année de croissance ». Nous voilà rassurés. Avec ce qu’on a entendu ces derniers mois, on craignait d’avoir à lancer une souscription pour soutenir le groupe.

Doux n’est plus dans le dur.
Dans les grands groupes de l’agroalimentaire breton, les bonnes nouvelles se font rares. On se félicitera donc de la reprise de la société des poulets Doux par le groupe coopératif Terrena, surtout quand on se souvient du redressement judiciaire de 2013. Depuis, le groupe s’est remplumé et les 2.000 salariés ont appris avec plaisir qu’il est même redevenu bénéficiaire. L’horizon du poulet s’est bien dégagé mais c’est encore un peu tôt pour le cocorico.

Un truc pour le troc.
Trois jeunes Morbihannais partent sur les traces des frères Guillemot ; Mais leur truc à eux, c’est le troc. Ils ont mis au point une application pour smartphone qu’ils disent sociale, économique et écologique. Pour en savoir plus, le contact c’est takasapp.com. Mais dépêchez-vous car d’après mon voisin qui en connaît un rayon, internet, ce n’est qu’une mode. Dans deux ans, on n’en parle plus.

On the road again. L’entrée en vigueur du nouveau code de la route inquiète un peu les futurs candidats. Ils craignent qu’il soit plus difficile à obtenir. C’est particulièrement vrai en Bretagne ou des questions supplémentaires seront posés aux candidats. Des exemples. Que devez-vous faire quand le feu n’est ni jaune ni rouge mais vraiment allumé sur des pneus au milieu de la route ? Comment devez-vous réagir quand vingt types qui ne sont pas des gendarmes vous font stop de la main ? Comment trouver les meilleures déviations dans le Centre-Bretagne ? Comme on le voit, ça ne va pas être de la tarte !

Bretagne Bretons
Laisser un commentaire

Votre adresse email sera publiée. Les champs obligatoire sont marqués par un *

viderValider