Église_Notre-Dame_de_Trémargat

Le coup de pouce des urbains aux paysans bio de Trémargat.

Alphonse Allais voulait construire les villes à la campagne ! Alain Le Flohic le fait. Avec ses voisins du quartier de Robien à Saint-Brieuc, il investit dans la SCI de Trémargat qui s’est donné pour but d’aider à l’installation de jeunes paysans dans le centre-Bretagne.

Trémargat éco-watt

Trémargat. 200 habitants. Son bar-épicerie, son resto bio, sa place du bourg où le gazon a remplacé le goudron. Trémargat, qui filtre son eau usée par les plantes. Trémargat qui est devenue la première commune bretonne a se fournir en électricité d’origine renouvelable chez « Enercoop ». Trémargat, dont le maire s’engage à ne faire qu’un mandat !

La petite commune du centre Bretagne , à cheval entre Rostrenen en Côtes d’Armor, et Carhaix en Finistère cultive ses originalités à fortes tendances écologiques. Au nombre de celles-ci, la société civile immobilière, créée en 2013 en vue de soutenir l’installation de jeunes agriculteurs.

Alain Le Flohic en a fait la connaissance, sur le marché de Saint-Brieuc. Il était déjà sensibilisé à l’agriculture paysanne par le biais de l’association « Terre de liens », mais n’avait pas encore eu la possibilité de concrétiser son engagement sur le terrain. Avec les promoteurs de la SCI deTrémargat, le courant est tout de suite passé. Visite d’exploitation, pique-nique et fête locale l’ont conduit à se sentir chez lui à Trémargat et il a voulu faire profiter de cette ambiance un réseau d’amis.

12.000 euros réunis

C’est ainsi qu’ils se sont récemment retrouvés à une quarantaine, dans le quartier de Robien à Saint-Brieuc. Le temps de cette première rencontre une somme de 12.000 euros a été réunie. Cela va participer à l’installation d’un couple de jeunes maraîchers bio et à l’agrandissement de la ferme d’un paysan boulanger. Les actionnaires ont été prévenus, ici ce n’est pas le CAC 40. « Leur investissement est avant tout citoyen », insiste Alain Le Flohic, qui est persuadé que « pour avoir de bons produits à manger, il faut une campagne de qualité avec des paysans qui vivent de leur travail ».

Contact : sci-trémargat@orange.fr ou sur facebook sur la page assosscitremargat.

Patrick le Nen
Laisser un commentaire

Votre adresse email sera publiée. Les champs obligatoire sont marqués par un *

viderValider