usine_agroalimentaire

Intérim. + 17,8 % en Ille-et-Vilaine mais – 5,6% dans le Finistère

L’intérim en Bretagne est lui aussi révélateur du fossé qui se creuse entre l’est et l’ouest de la région. Globalement en hausse de 6,2% en septembre, il révèle de profondes disparités puisque la progression est impressionnante en Ille-et-Vilaine (+17,8%) alors qu’à l’autre bout de la région, c’est la baisse qui l’emporte (-5,6% dans le Finistère). Un beau sujet de réflexion et de débats pour les candidats aux élections régionales.

Industrie largement en tête

L’intérim est un bon indicateur avancé de la situation de l’emploi. Après quelques années de morosité, il semble retrouver des couleurs puisqu’au mois de septembre, il a progressé de 6,1% en France et de 6,2% en Bretagne et peut être annonciateur d’une amélioration globale de l’emploi puisque l’emploi intérimaire débouche parfois sur des CDD ou même des CDI.
En Bretagne, voici comment se présente la répartition de l’intérim. Le premier chiffre indique la part de chaque secteur d’activité (industrie très largement en tête) dans l’effectif global de l’intérim, le second chiffre est celui de l’évolution, à la hausse ou à la baisse, en septembre.

  • Industrie : 60% ; + 9,2%.
  • BTP : 13% ; – 2,1%.
  • Services : 10,3% ; + 5,7%.
  • Commerce : 8,5% ; + 14,2%.
  • Transports : 7,4% ; – 7%.

Deux départements sont dans le vert : l’Ille-et-Vilaine (+17,8%) et le Morbihan (+7,6%).
Deux sont dans le rouge : Côtes-d’Armor (-0,3%) et Finistère (-5,6%)

(Source : Prism’Emploi, professionnels du recrutement et de l’intérim).

Bretagne Bretons
Laisser un commentaire

Votre adresse email sera publiée. Les champs obligatoire sont marqués par un *

viderValider