champ

Innovation. Ce produit breton qui supplante les engrais

Un demi-litre de ce produit liquide remplace 100 à 150 kilos d’engrais azoté. Il est naturel et capte l’azote de l’air pour le rendre assimilable par les plantes. Il est écologique et économique. Et cerise sur le Gaïago, il ne vient pas d’une multinationale mais d’une PME bretonne qui monte…

Créée en 2011 à Saint-Rémy-du-Plain en Ille et Vilaine, la société Gaïago a opté pour la mise au point de produits naturels pour aider l’agriculture, y compris bio, à trouver des alternatives aux produits de synthèse comme les engrais chimiques. Dernier né de la gamme : le FREE N 100. Il aide les plantes à capter l’azote qui se trouve en grande quantité dans l’air et permet ainsi de remplacer les engrais répandus dans le sol.

On mesure toutes les potentialités d’une telle innovation et on se demande, bien sur, s’il n’y a pas là quelque diablerie pour supplanter aussi facilement ces épandages d’engrais qui altèrent les sols. Non, vient de répondre l ‘ANSES, l’Association nationale pour de la sécurité sanitaire (alimentation, environnement, travail). Elle vient tout juste de donner son homologation à ce produit, lui offrant un soudain coup de projecteur annonciateur de fructueuses retombées pour l’entreprise bretonne.

Blé, orge, tournesol…

Mais comment ça marche ? D’abord, il faut savoir que certaines plantes comme les haricots ou le soja sont autonomes et fixent naturellement l’azote de l’air. Elles n’ont donc pas besoin d’apports particuliers. D’autres, en revanche, comme le tournesol, le blé, le maïs ou l’orge n’ont pas cette fonctionnalité et ont donc besoin de l’apport extérieur d’engrais azotés répandus dans le sol. C’est pour toutes ces variétés qu’intervient la solution mise au point par Gaïago et qui consiste en un produit naturel qui, indique la société, « répand des bactéries libres autour du système racinaire. Ils fixent l’azote de l’air et le transforment en azote assimilable par la plante ». Et le tour est joué.

On imagine tout le potentiel de cet activateur de sol, capable d’assurer la fertilisation azotée, y compris en bio. Une solution naturelle qui devrait répondre aussi bien aux besoins des professionnels qu’aux souhaits des consommateurs.

Pierre Vincent
Laisser un commentaire

Votre adresse email sera publiée. Les champs obligatoire sont marqués par un *

viderValider