pen

Un grand élan pour sauver Pen-Duick

Pen-Duick, le légendaire bateau d’Eric Tabarly, n’est plus en état de naviguer. Né en 1898, ce bateau de légende a 120 ans, déjà des chantiers de restauration derrière lui et une belle carrière de baroudeur entre les mains d’une quinzaine de propriétaires différents. Le dernier, ce fut bien sûr son célèbre propriétaire breton qui en hérita de son père, en 1952. Le début d’une ascension qui allait propulser Eric Tabarly dans le gotha mondial des grands navigateurs à la voile.

Classé monument historique en 2016, le bateau a maintenant besoin d’une restauration complète, mais ce ne sera pas la première. Eric Tabarly avait lui-même décidé d’en réaliser une, en utilisant un procédé encore inédit. Pour cette première renaissance, il avait fait réaliser une coque neuve avec des couches successives de tissus de verre et de résine polyester appliquées sur l’ancienne coque. Et le voilier était reparti de plus belle, devenant une des grandes vedettes des rassemblements de vieille marine qui connurent un grand engouement, à partir des années 80.

Visible à Saint-Malo au départ du Rhum

Depuis la disparition d’Eric Tabarly, en 1998 (un siècle tout juste après le lancement de Pen-Duick), le voilier appartient à sa femme Jacqueline et sa fille Marie. Pour lui permettre de naviguer à nouveau, un grand chantier vient démarrer à Brest, au chantier du Guip mais le financement des travaux n’est pas encore bouclé. La restauration est estimé à 650.000 € et des participations publiques de l’État, du conseil régional et du conseil départemental du Morbihan ont permis de réunir 400.00 euros. Il reste donc 250.000 euros à trouver et sous l’impulsion de membres de l’association Pen-Duick, le célèbre voilier fait l’objet d’un élan de générosité, avec lancement d’une opération de financement participatif (www.gwenneg.bzh/fr/PenDuick).

Le bateau sera visible au village de la Route du Rhum, du 24 octobre au 4 novembre, à Saint-Malo.

Bretagne Bretons
Laisser un commentaire

Votre adresse email sera publiée. Les champs obligatoire sont marqués par un *

viderValider