guess

Après les gilets jaunes, le mouvement des chiens jaunes !

Le mouvement des gilets jaunes s’étend. Il gagne même les rangs des chiens puisque l’un d’entre eux, Finistérien bon teint, a décidé de lancer le mouvement des chiens jaunes et espère avoir autant d’audience que la morbihannaise Jacline Mouraud avec ses gilets jaunes.

Pour lancer spectaculairement son action, le chien Guess a décidé de prendre la place du gilet sur le tableau de bord et de montrer ostensiblement que lui aussi a la rage. Enfin, quand on dit la rage, c’est façon de parler. Disons qu’il grogne.

Donc le chien Guess (désormais surnommé Guess-oil par ses congénères) entend ainsi protester contre la hausse des taxes sur le prix des croquettes de chiens et crie à l’injustice. Selon lui, le président Macronron accorde trop de privilèges aux gros matous et aux petits minets et leur ronron, ces bobos des villes qui n’en foutent pas une rame et passent leur journée à jouer avec la souris. De leur ordinateur bien sûr. Et qui se gavent de pâtée au caviar.

Et pendant ce temps là, qui c’est qui bosse chez les quatre pattes ? Qui c’est qui court après les lièvres quand le bipède sort son arquebuse ? Qui c’est qui sauve les péquins en train de se noyer ? Qui va connement chercher la baballe pour faire rigoler les gamins ? « C’est bibi », rétorque Guess. Comme ses congénères, il ne comprend pas la raison de cette soudaine flambée des taxes sur les croquettes. Alors, à l’instar de Jacline Mouraut, Guess interpelle directement le président Macronron pour lui dire qu’aux prochaines élections, s’il continue comme ça, il va perdre des ouah !

Bretagne Bretons
Laisser un commentaire

Votre adresse email sera publiée. Les champs obligatoire sont marqués par un *

viderValider