amir

Armor-Lux reprend Fileuse d’Arvor

Le 22 mars dernier, le tribunal de commerce de Quimper a prononcé la liquidation judiciaire de la société Tricots Fileuse d’Arvor. Le glas pour une marque quimpéroise, emblématique de la Bretagne et spécialisée dans les tricots marins. Des produits de qualité généralement vendus dans les petites boutiques des centres villes. Oui mais voilà, les petites boutiques disparaissent les unes après les autres, emportées par le tsunami du e-commerce. Et avec elles, certaines marques symbolisant la tradition et la qualité, aujourd’hui supplantés par la dictature du prix.

Malgré ses efforts à l’exportation, notamment à destination du Japon, malgré le soutien de la modiste Agnès B ou de la Marine nationale, Fileuse d’Arvor a finalement dû fermer ses portes, au grand dam de ses 35 salariés, essentiellement des femmes.

Trois repreneurs se sont manifestés. La bonneterie Le Minor de Guidel, la société Guy Cotten de Concarneau qui produit le célèbre ciré et la société Armor-Lux de Quimper. C’est cette dernière qui a été choisie par le tribunal de commerce bien que son offre de reprise ne concerne que 14 des 34 salariés

Bretagne Bretons
Laisser un commentaire

Votre adresse email sera publiée. Les champs obligatoire sont marqués par un *

viderValider