Epopée-Gestion-Moal

Avec Epopée Gestion, Ronan Le Moal et Charles Cabillic veulent se mettre au service des entrepreneurs et des territoires. Photo DR

Epopée Gestion. A fond(s) derrière les entreprises régionales !

On l’avait quitté luttant avec Arkea pour défendre l’indépendance, et les emplois, du groupe. On le retrouve à la tête d’Epopée Gestion, une entreprise d’investissement au service des entrepreneurs et des territoires basée à Guipavas. Ronan Le Moal, ex-directeur général d’Arkéa, s’est lancé avec son complice entrepreneur Charles Cabillic, fondateur du groupe W3 et lui-même passé par Arkéa, dans une nouvelle aventure en faveur de l’économie locale.

« Vivre et travailler au pays ». Le slogan qui fleurit depuis des années à chaque éruption populaire dans le Kreiz Breizh a de nombreux adeptes, dont Ronan Le Moal, sorte de version financière de Christian Troadec. Après Arkéa, et la défense des emplois que le projet d’indépendance qu’il soutenait devait assurer, l’ex-banquier pressé, qui a gravi tous les échelons du groupe installé au Relecq-Kerhuon, a replongé dans l’économie régionale.

Un écosystème pour les entreprises

« Avec Epopée Gestion, nous voulons aider les PME bretonnes et plus généralement celles du grand Ouest » avance Ronan Le Moal. « Nous voulons créer un écosystème autour d’elles car ce qui manque parfois aux entreprises c’est du support et des réseaux ». Côté support, Epopée Gestion y va à fond(s). Quatre thématiques d’investissement ont été identifiés, chacune créditée de fonds de plusieurs dizaines de millions d’euros.

La première, dotée de deux fonds de 35 et 50 millions d’euros, sera consacrée au développement des startups à haut potentiel, telle EcotreeLe duo maîtrise le sujet : Ronan et Charles ont cofondé, avec Sébastien Le Corfec, la West Web Valley. La deuxième thématique porte sur l’accompagnement des PME/ETI dans leur transition digitale et écologique (fonds entre 100 et 120 millions d’euros). La troisième thématique sera axée sur l’immobilier d’entreprise (fonds de 100 millions d’euros). « C’est un sujet important pour les PME » souligne Ronan Le Moal « car l’immobilier, c’est de l’immobilisation de capital ».

400 millions d’euros de fonds pour Epopée Gestion

La dernière thématique sera aérienne. « Nous souhaitons monter un fonds pour financer l’aviation électrique. La mobilité du chef d’entreprise est primordiale, surtout en région ». Le fonds (100 millions d’euros) investira dans une quarantaine d’avions, lesquels seront proposés aux régions, aux compagnies aériennes ou à des plateformes internet. L’orientation n’est pas anodine : Charles Cabillic est un passionné d’aviation. Via W3, il est à la tête d’Air Affaires, plateforme de mises en relation entre avions légers, pilotes et passagers, et de la Finist’Air, compagnie aérienne bretonne. Le support apporté par Epopée Gestion ne sera pas uniquement financier. « Nous accompagnerons les entreprises au niveau du marketing digital, de la stratégie commerciale, ou encore sur leur développement à l’export ».

Ronan le Moal espère également accélérer les connections et faciliter les échanges entre entrepreneurs locaux, entre ceux qui peuvent partager réussite et conseil, à l’instar de Christian Roulleau, fondateur du groupe rennais Samsic qui a manifesté son intérêt pour le projet, et ceux qui seront les champions de demain. « Dans l’ancien monde tout était piloté par le haut. Le local doit aujourd’hui reprendre le dessus » affirme Ronan Le Moal. « Notre souhait, avec Charles, c’est de voir le plus possible de belles entreprises régionales gagner en visibilité pour grandir ».

Julien Perez
Laisser un commentaire

Votre adresse email sera publiée. Les champs obligatoire sont marqués par un *

viderValider