drapeau-breton-emoji

L'emoji drapeau breton parviendra-t-il à intégrer nos smartphones ?

L’emoji drapeau breton déjà en berne ?

La Bretagne est 😠😠😠. La raison ? L’emoji drapeau breton vient d’être recalé par le consortium Unicode, chargé de créer les nouveaux emojis avec les géants du net (Facebook, Google, Apple…). Malgré une belle campagne qui avait généré plus de 405.000 mentions en un mois lors de son lancement sur Twitter début 2020, le gwenn ha du n’aura pas sa version pixellisée. Du moins pas encore, puisqu’UNICODE doit annoncer une liste définitive de 35 à 40 nouveaux emojis fin janvier. Les partisans bretons ne vont pas lâcher l’affaire d’ici là.

Ah ça rigolait plus en février dernier, lorsqu’affluaient par dizaine de milliers sur Twitter, de Bretagne et d’ailleurs, des mentions #EmojiBZH à la suite desquelles apparaissait le drapeau breton.
L’objectif était de montrer au gros bras d’internet et à UNICODE que le drapeau breton était légitime, au même titre que ceux du pays de Galle ou d’Ecosse, à intégrer la base de données qui recense aujourd’hui plus de 3000 emojis. Lesquels squattent toutes les communications numériques aujourd’hui et sont donc, potentiellement, un formidable vecteur de notoriété

L’emoji drapeau breton devant les Celtes

Bref, ça gazouillait tellement brezhoneg sur Twitter en janvier 2020, que l’emoji drapeau breton recevait alors davantage de mentions que ses cousins celtes ou même que le Danemark ou la Grèce sur la période.

countries

 

 

 

 

 

 

 

L’opération sentait donc bon, la région et l’Etat était au soutien de cette belle cause, et puis patatras, mardi 1er décembre, on apprenait qu’UNICODE fermait la porte à nos couleurs. Ca la fiche un peu mal : l’année ou l’emoji inclusif femme à barbe fait son entrée, on laisserait sur le palier les fans de bardes ?

Une campagne #WhatMoreDoYOuNeed

L’association Point BZH qui pilote le projet a réagi immédiatement : « Malgré le succès retentissant de la campagne #EmojiBZH (plus de 405.000 mentions à l’international), l’emoji drapeau breton n’a pas été retenu à ce stade par le consortium Unicode ». Avant de s’interroger :  » cette décision soulève des questions quant à l’attribution des emojis et la diversité culturelle ». C’est vrai ça, pourquoi les autres celtes et pas nous ? Une partie de la réponse réside sans doute dans la difficulté à intégrer sur smartphone les 5.000 emojis drapeaux qui peuvent potentiellement être activés dans le monde…

Mais l’association Point BZH refuse de baisser les bras. Elle a lancé un hashtag #WhatMoreDoYOuNeed (il vous faut quoi de plus ?) pour interpeller UNICODE et assurer un avenir à l’emoji drapeau breton. Il ne reste plus qu’à le partager en masse.

 

Julien Perez
Laisser un commentaire

Votre adresse email sera publiée. Les champs obligatoire sont marqués par un *

viderValider