lumo

Eldom. Ces deux Bretons qui éclairent vos pas

Imaginez deux processions de vers luisants avançant parallèlement… Si vous marchez au milieu, vous voyez à peu près où vous mettez les pieds. C’est un peu ce concept qu’ont développé deux Stéphanois costarmoricains, autrement dit deux habitants de Saint-Etienne-du-Gay-de-l’Isle, petite commune des Côtes-d’Armor qui a au moins un point commun avec les Verts de Saint-Etienne.

Mais ces Stéphanois bretons en ont un aussi avec les vers luisants depuis qu’ils ont eu l’idée lumineuse d’un procédé pour réaliser un balisage luminescent, autrement dit un chemin ou une ligne qui devient lumineuse quand la nuit est tombée. Vous allez dire que ça existe et que c’est du photovoltaïque ? Ben non, justement. Ici, c’est un vernis composé avec des minéraux (secret de fabrication) qui se révèle luminescent tout seul, sans plaque photovoltaïque. Comme le ver luisant, il s’allume tout seul pour peu que dans la journée il ait eu le temps de prendre un peu de cette lumière qu’il va restituer pendant une bonne douzaine d’heures nocturnes.

Récemment récompensé par un prix d’innovation, à Saint-Brieuc, Elouan Le Gouge et Dominique Gicquel ont créé la société Eldom qui commercialise ce produit qu’ils ont mis au point. Et on imagine toutes les potentialités, notamment pour les personnes âgées dont on sait qu’elles sont nombreuses en Bretagne. Sortir de chez soi dans la nuit noire, c’est parfois dangereux. Ca l’est beaucoup moins si on recouvre de ce vernis quelques petits plots qui vont baliser le chemin à emprunter où la ligne à suivre dans le noir.

Et le système se pose n’importe où. Y compris sur la digue du port de pêche de Perros-Guirec où ce balisage nocturne a trouvé l’une de ses premières applications grand public.

Bretagne Bretons
Laisser un commentaire

Votre adresse email sera publiée. Les champs obligatoire sont marqués par un *

viderValider