A Brest, EcoTree vous aide à investir dans la forêt

La forêt bretonne est aux mains de 140.000 propriétaires ! Une sorte de record en la matière tant elle s’est morcellée, au fil des partages et des héritages, tout au long des siècles. Au point que certains ignorent même qu’ils sont propriétaires de minuscules parcelles, sans grande valeur car enclavées dans des propriétés plus ou moins grandes.

Cet émiettement est un peu symbolique de la forêt française, la plus importante d’Europe mais pas la mieux exploitée ni la mieux gérée. Depuis quelques années cependant, la prise de conscience est réelle, l’État et les régions soutiennent la valorisation de ce patrimoine national et les initiatives privées se multiplient. Parmi elle, la start-up EcoTree qui a poussé à Brest sous les efforts conjugués de cinq jeunes amis. Elle laisse entrevoir de si belles perspectives que le fonds d’investissement breton West Web Valley vient de lui accorder un soutien de 1,2 million d’euros pour l’aider à grandir et prospérer.

EcoTree, c’est un peu comme une banque qui vous proposerait d’investir dans une activité rentable. Sauf qu’ici on parle tout à la fois d’épargne et d’écologie, d’économie de CO2 et de respect des générations futures. Car EcoTree a pour fonction essentielle de vous donner envie d’investir dans l’arbre, ce pilier de la vie, de le voir pousser à distance et d’en récolter les fruits dans les années futures. Pour résumer, la start-up achète des terrains et plante des arbres avec les sommes (même modestes) qu’elle récolte, elle s’occupe de l’exploitation de la forêt, vous promet une valorisation d’au moins 2 % par an, vous permet de suivre sur votre espace personnel la pousse de votre (vos) arbre(e) et lors de la coupe finale, vous percevez 100 % des revenus.

Le modèle et la fonctionnalité du système sont si prometteurs que plusieurs grosses sociétés (comme Aviva ou Nexity) ont décidé d’investir, tout comme des milliers de particuliers séduits par un investissement qui leur parle d’écologie, de développement durable et de rentabilité à long terme. Car ici, bien sûr, il ne faut pas s’attendre à recevoir des bénéfices au bout d’un an. Il faut laisser le temps aux arbres de pousser et c’est aussi un investissement qui peut être doublement générationnel. Des parents ou grands parents qui investissent pour leurs descendants, en leur offrant les fruits futurs de plantations et le suivi écologique de leur investissement, sans avoir à faire partie d’un groupement forestier.

EcoTree s’occupe de tout dans ce contrat de confiance entre elle et les milliers d’investisseurs. Et le coup de pouce de West Web Valley constitue une étape salutaire dans les ambitions des jeunes Brestois qui veulent planter des arbres sur tout le territoire national et essaimer au plus vite sur d’autres pays européens.

René Perez
Laisser un commentaire

Votre adresse email sera publiée. Les champs obligatoire sont marqués par un *

viderValider