voile

Le Croisic. La première éolienne marine en service

La France compte plus de 5.000 éoliennes terrestres. Mais jusqu’à ce jour, pas encore la moindre éolienne flottante alors que dans des pays européens plus nordiques, c’est une technologie déjà rodée. Cette fois, on y arrive enfin : une éolienne marine vient d’être mise en service à 22 kms au large du Croisic pour alimenter la réseau électrique français avec une puissance équivalente à la consommation de 5.000 habitants. C’est une start-up marseillaise qui est à l’initiative de cette première en France, menée avec plusieurs partenaires comme Bouygues TP, l’Ecole centrale de Nantes et des entreprises de la région de Saint-Nazaire, devenue un pôle des énergies marines.

Par 32 mètres de fond

Reposant sur la technologie flottante, cette éolienne est composée d’un quadrilatère flottant de 36 mètres et un mât de 80 mètres où sont fixées les pales. Elle est arrimée par 32 mètres de fond et située à plus d’une vingtaine de kilomètres des côtes, ce qui limite l’impact visuel souvent décrié par les riverains du littoral. Du moins en ce qui concerne les projets d’éolien posé, à des distances plus proches de la côte. Le flottant a également pour avantage de capter de meilleurs vents au large et de bénéficier d’opérations de montage simplifié puisqu’elles sont réalisées à terre.

Déjà testée en conditions réelles, cette éolienne a résisté à de fortes tempêtes en printemps dernier et ses concepteurs se montrent très optimistes pour ses capacités de résistances dans des conditions de haute mer.

Un projet plus important de quatre éoliennes flottantes est d’ores et déjà programmé à Groix-Belle Ile (Morbihan) pour une entrée en service en 2020. C’est à cette date-là qu’est également prévue l’entrée en service de 62 éoliennes posées, en baie de Saint-Brieuc. Mais les recours administratifs déjà engagés font peser une hypothèque sur cette date, de même que pour les 80 éoliennes posées, programmées en 2021 au large de Saint-Nazaire.

Bretagne Bretons
Laisser un commentaire

Votre adresse email sera publiée. Les champs obligatoire sont marqués par un *

viderValider