chou

Un coup de pouce aux retraites des agriculteurs

Ils ont été les grands absents de la réforme des retraites. Pendant que la France était bloquée, que les agents de la SNCF et de la RATP étaient en première alors que leur niveau de retraite est deux à trois fois supérieur à celui des agriculteurs, la situation dans les campagnes passait totalement inaperçue. Qu’il s’agisse des retraites des agriculteurs chefs d’exploitation ou des salariés de l’agriculture. Dans l’Hexagone, on le sait, c’est le pouvoir de nuisance qui donne à chaque corporation son poids réel sur les décisions nationales. Et il est bien évident que des agents de la SNCF pèsent bien plus que les agriculteurs ou les gardiens de musée.

Il y avait pourtant une injustice flagrante tant les retraites dans le monde rural sont faibles en comparaison de celles des catégories urbaines. L’injustice est en partie réparée. L’Assemblée nationale et le Sénat ont approuvé une augmentation du niveau de retraite d’un agriculteur. Pour une carrière complète, elle va augmenter de 120 € par mois pour atteindre 1025 €. L’augmentation concernera également les retraités actuels.

Bretagne Bretons
Laisser un commentaire

Votre adresse email sera publiée. Les champs obligatoire sont marqués par un *

viderValider