field-226059_640

Conjoncture agricole. Du mieux sur le lait et les légumes

Où en sont les marchés agricoles ? Un point global d’après les éléments de conjoncture fournis par la Direction régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt (DRAAF).

Lait. Le tassement de la collecte laitière bretonne est limitée en août par rapport à juillet (-2%). Elle est légèrement supérieure à celle d’août 2014. Estimé à 340€/1000 litres, le prix moyen payé progresse de 8,6% par rapport à juillet mais reste en retrait de 6,8% par rapport à la moyenne 2010-2014.

Viande bovine. En septembre, prix moyen en baisse de 3,8% pour s’établir à 3,07 €/kg, interrompant ainsi le mouvement de hausse enregistré depuis mai. Des perspectives s’ouvrent à l’export.

Viande porcine. Le MPB de Plérin a été très perturbé en septembre avec le retrait de certains acheteurs et la fin de l’accord à 1,40 le kg. L’activité d’abattage a été dynamique début septembre mais la tendance s’inverse en fin de mois. Les prix sont à la hausse en Europe du Nord, en baisse en Espagne. La viande française est peu attractive à l’export.

Oeufs. Selon les groupements de producteurs, la hausse des prix d’oeufs de consommation enregistrée depuis mai est menacée par la pression exercée par la grande distribution sur les centres de conditionnement.

Légumes d’automne. La demande se développe en septembre. Sur les artichauts, le marché est fluide, sur les choux-fleur la gamme se valorise bien mais à un faible niveau de production. La campagne de coco de Paimpol bat son plein sur la base de cours rémunérateurs. En échalote, l’embellie d’août se confirme en septembre. Les cours dépassent maintenant la moyenne 2010-2014. Les producteurs semblent sortis de deux années noires consécutives.

Bretagne Bretons
Laisser un commentaire

Votre adresse email sera publiée. Les champs obligatoire sont marqués par un *

viderValider