poi

Sapin s’est planté. Poisson d’avril

L’émouvante confession de Michel Sapin, avouant qu’il s’est trompé sur toute la ligne sur l’affaire du Crédit mutuel, était bien sûr un poisson d’avril, comme le laissaient clairement supposer le début et la fin de ce texte. Du moins pour ceux qui sont allés jusqu’au bout. Un ministre, qui plus est  des Finances, ne fait jamais de mea culpa. Et surtout, il ne termine jamais ses déclarations officielles en faisant la bise aux Bretons et en promettant de manger plus de poisson car c’est bon pour la mémoire.

Bretagne Bretons
Laisser un commentaire

Votre adresse email sera publiée. Les champs obligatoire sont marqués par un *

viderValider