Le chou-fleur de la SICA

« Autopsie d’un chou-fleur » : la chronique qui égratigne Le Foll et l’immobilisme français

Parue dans le journal Les Echos mardi 22 mars, « Autopsie d’un chou-fleur » est une chronique dans laquelle l’éditorialiste Jean-Francis Pécresse revient sur la situation de la SICA, la coopérative de Saint-Pol-de-Léon, et sur la crise du légume et les raisons du décrochage agricole français.

Au de-là des raisons conjoncturelles déjà connues, (embargo russe et conditions climatiques exceptionnelles), l’éditorialiste des Echos s’intéresse également aux lourdeurs administratives que rencontrent la coopérative, illustrées par les difficultés à sortir de terre la station de collecte et de conditionnement de Saint-Pol-de-Léon.

Enfin, Jean-Francis Pécresse s’interroge ouvertement sur l’attitude du ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire Stéphane Le Foll, qui ne s’est jamais rendu en Pays Léon depuis le début de la crise. Une situation qui, en effet, ne manque pas d’interpeler.

« Depuis le 16 mai 2012, date à laquelle il a été nommé ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, Stéphane Le Foll n’a pas trouvé le temps d’aller à la rencontre des 1.100 producteurs de légumes du Léon, pays fertile du Finistère nord qui s’étend de Morlaix à Brest en passant par Roscoff. (…) Ces exploitants de la première région agricole française ont déjà reçu chez eux, à Saint-Pol-de-Léon, des présidents de la République, plusieurs Premiers ministres, tous les ministres de l’Agriculture. Bruno Le Maire y est même allé deux fois. Stéphane Le Foll, jamais. C’est dommage car cela lui aurait certainement permis de mieux saisir les raisons, les réalités et les pistes de résolution de la crise agricole la plus grave que notre pays ait connue depuis bien longtemps ».

Retrouvez ici l’intégralité de l’article

 

Bretagne Bretons
Laisser un commentaire

Votre adresse email sera publiée. Les champs obligatoire sont marqués par un *

viderValider