"Les Champs" - Saint-Brieuc

"Les Champs" - Saint-Brieuc

Saint Brieuc. Les Chinois aux Champs !

Comme neuf autres centres commerciaux français et belges, l’espace commercial de Saint-Brieuc « Les Champs » est désormais passé sous pavillon chinois.

C’est le groupe financier CIC ( China Investisment Corporation) qui a racheté ces dix sites au fond de pension américain CBRE Global Investor pour une somme de plus d’un milliard d’euros.Le groupe américain avait fait l’acquisition du centre commercial briochin, en 2011.

Crise économique et loyers élevés

On ne peut pas dire que l’arrivée de l’Américain a boosté l’équipement, qui depuis son ouverture en 2009 sur la place du Champ de Mars à Saint-Brieuc, n’a pas réellement réussi son décollage.

La crise économique, la forte concurrence des zones commerciales de la périphérie briochine, mais surtout des loyers très élevés ont sérieusement contrarié le fonctionnement des « Champs », qui ont vu disparaître entre 2011 et 2013 plusieurs de ses enseignes.

Quels seront les effets de cette reprise pour l’espace qui compte aujourd’hui une dizaine de cellules vides sur les 31 dont dispose l’endroit sur ses 10.000 m2 de surface ?

Une nouvelle dynamique ?

« Une nouvelle dynamique » espèrent les locataires de lieux, qui attendent avec une certaine impatience de connaître la nouvelle stratégie d’AEW Europe, une filiale du français Natixis à qui le groupe chinois a confié la gestion des lieux.

Du côté de AEW, on se veut réaliste et si on annonce qu’une politique de travaux et de recherche de nouvelles enseignes va être menée. On précise toutefois que certains centres que l’on ne pourra revaloriser seront appelés à sortir du portefeuille, cela selon un calendrier portant sur trois à cinq ans… et peut être moins pour les sites les moins performants.

Patrick le Nen
1 Commentaire
  1. kopcelte

    Paris a les Kataris, les bretons ont les chinois : centre commerciaux, usine de lait à Carhaix etc.., C’est dommage que les chinois ne soient pas fans de foot…

Laisser un commentaire

Votre adresse email sera publiée. Les champs obligatoire sont marqués par un *

viderValider