bretagne

Charles Kergaravat : « La Bretagne peut créer des synergies avec la Louisiane »

Bernard Hinault sera l’invité d’honneur de la cyclo annuelle “Cycle Zydeco” qui se déroule du 4 au 8 avril 2018 en Louisiane aux Etats-Unis. Organisé par Breizh Amerika, structure qui qui crée des ponts culturels, économiques et sportifs entre la Bretagne et les Etats-Unis, la cyclo-pédestre se fera pour la bonne cause : Bernard. Hinault roule sous les couleurs de l’équipe “Souffles d’Espoir Contre Le Cancer” qui collecte des dons au profit du centre de lutte contre le cancer Eugène-Marquis de Rennes. Le quintuple vainqueur du Tour de France récoltera des dons en Louisiane, qui seront par la suite reversés en totalité à ce centre.

Au de-là de l’événement, c’est une nouvelle occasion pour Charles Kergaravat, le plus armoricain des américains de nouer des liens entre la Bretagne et la Louisiane. Il y croit dur comme fer : la francophile Louisiane, dont l’économie repose notamment sur l’agriculture et la pêche, et la Bretagne ont, selon lui, tout pour travailler main dans la main.

Pourquoi croire dans le potentiel de la relation Louisiane/Bretagne ?

La Bretagne a un lien historique privilégié avec la Louisiane. L’un des premiers gouverneurs de Louisiane était breton – Louis Billouart de Kerlerec – comme beaucoup de premiers colons, créant une connexion indéniable. La Louisiane est similaire en taille de population et possède comme la Bretagne une forte identité culturelle qui imprègne tout la région, de la musique à la gastronomie en passant par le tourisme. La langue française en Louisiane – le français cajun – connaît le même sort que le breton en Bretagne et une politique linguistique de sauvegarde de ce patrimoine a été adoptée avec enthousiasme et moyens.

Y-a-t-il déjà eu des échanges économiques fort entre les deux régions ?

Un peu mais pas suffisamment. La Louisiane est surtout très forte en agriculture, pêche, tourisme, et exploitations pétrolières, trois des quatre domaines dans lesquels la Bretagne est aussi leader, d’où cette volonté de créer des synergies. Les enjeux du réchauffement climatique sont majeurs en Louisiane, corrélés avec l’affaiblissement du prix du pétrole. Cela crée une volonté forte de développer les énergies renouvelables, au même moment où les dossiers de plateformes d’éoliennes offshore se multiplient en Bretagne.

En innovation, l’Etat de Louisiane est connu aux USA comme l’un des Etats offrant le plus grand nombre d’avantages fiscaux aux entreprises dans les domaines des jeux videos et des softwares, ce qui avait incité Gameloft (entreprise fondée par Michel Guillemot, cofondateur de la société Ubisoft et frère de son PDG, Yves Guillemot) à s’installer à la Nouvelle Orléans.

Y-a-t-il d’autres endroits aux Etats-Unis, ou, selon toi, la bretagne aurait une belle carte à jouer?

Sans aucun doute. On pense bien sûr aux grands hubs comme New York, Los Angeles, San Francisco, Chicago, Houston, Boston, Denver mais tous les Etats-Unis devraient être une terre de conquête pour les entreprises de notre région. En agroalimentaire, nos produits sont vus comme étant d’excellente qualité mais très difficile à trouver. Cependant, il y a des exemples à suivre qui montrent la voie comme les groupes Le Duff et Hénaff, qui sont devenus des fiertés bretonnes aux USA.

Dans la technologie, nos startups bretonnes ont de belles cartes à jouer. Les USA restent toujours la première terre où trouver des investisseurs et avec la cote de la FrenchTech qui continue de grimper, les startups bretonnes auront de plus en plus d’opportunités là-bas. La Bretagne est aussi le premier pôle de nautisme de France et avec notre « Bretagne Sailing Valley », nous sommes bien placés pour prendre une position de leader dans les domaines de la voile et des technologies nautiques.

Il nous reste maintenant à être moins frileux de tenter des aventures et dans certains cas, pourquoi ne pas fédérer les efforts dans cette conquête de l’international?

Bretagne Bretons
Laisser un commentaire

Votre adresse email sera publiée. Les champs obligatoire sont marqués par un *

viderValider