kereon

Le centre-ville de Quimper distingué pour son dynamisme

Entre polémique autour du projet de destruction des halles et violentes manifestations liées à la crise des gilets jaunes, le centre-ville de Quimper vient de vivre des mois agités, dans une atmosphère plutôt morose. Mais comme on n’est jamais à l’abri d’une bonne surprise, voilà que le Fédération française pour la promotion du commerce spécialisé (600.000 points de vente en France) vient de placer Quimper à la deuxième place des centres-villes les plus dynamiques de France, dans la catégorie « grandes villes moyennes ». Juste derrière Annecy et devant 70 autres cités de l’Hexagone de taille équivalente.

De nombreux atouts

Ce regard extérieur et cette promotion soudaine rebattent les cartes d’un centre-ville qui jadis attirait la clientèle de tout le Finistère, des pêcheurs du pays bigouden alors prospère aux familles de marins de l’arrondissement de Brest, venant découvrir les dernières modes dans les boutiques huppées de la rue Kéréon et des autres artères du centre ville. Depuis, les beaux magasins ont cédé la place à de nombreuses franchises et le centre a perdu une parie de son rayonnement finistérien et de sa clientèle au pouvoir d’achat sérieusement écorné.

Mais cette distinction redessine le panorama et balaye un peu le pessimisme trop souvent étalé pour aider à ouvrir les yeux sur les véritables atouts quimpérois. Les efforts faits pour la promotions du centre-ville, le recrutement d’un manager du commerce, l’attractivité touristique, les réaménagements commerciaux, la bonne qualité du logement, le charme de l’architecture ancienne, le festival d’été, doyen des grands rassemblements culturels bretons… Autant d’éléments qui assurent une bonne fréquentation et un taux de vacance des commerces relativement faible par rapport à la moyenne des autres cités équivalentes.

La municipalité est, elle aussi, associée à cette distinction pour ses mesures en faveur du stationnement (gratuité après 17 h) et de ses transports publics, avec gratuité du bus le samedi matin et navette gratuite permanente entre la gare et le centre-ville. Ils contribuent à assurer une bonne fluidité de la fréquentation du centre-ville, plus dynamique qu’il n’y paraît si on en croit ce palmarès national.

Bretagne Bretons

Laisser un commentaire

Votre adresse email sera publiée. Les champs obligatoire sont marqués par un *

viderValider