Les Bretons champions de l’accueil touristique

Pas de surprise. Le bilan 2016 du tourisme en Bretagne est en baisse par rapport à une année 2015 qui avait été, il est vrai, exceptionnelle. Les chiffres que vient de détailler le Comité régional du tourisme font apparaître une diminution des nuitées (hôtels, campings, résidences…) de 2,7 % sur l’ensemble de l’année. Sur les 96 millions de nuitées recensés dans les quatre départements, l’impact est surtout sensible dans les campings (-5,1%) alors qu’à l’inverse, l’hôtellerie s’en sort mieux avec une hausse de 2 %.

Le contexte de cette année 2016 ne laissait, il est vrai, pas présager un bilan flatteur tant les facteurs de baisse se sont accumulés, de l’état d’urgence au mauvais calendrier d’un printemps sans pont, en passant bien sûr et surtout par le Brexit qui a directement impacté le tourisme breton. Avec la plongée de la livre, la Bretagne a perdu 10 % de sa clientèle britannique en 2016 mais aussi allemande (-6%), hollandaise (-5%)… Seuls les Belges sont venus plus nombreux (+3%) dans une clientèle étrangère en baisse cumulée de 6 %.

Le résultat global (-2,7 % de nuitées) doit cependant être un peu nuancé car il ne prend pas en compte le phénomène Airbnb and co et la montée des locations de particuliers. On sait ainsi que dans un premier temps, le bilan global du tourisme 2016 en France avait été récemment présenté en légère baisse avant d’être révisé à la hausse après intégration des locations de particuliers qui ont explosé, surtout à Paris et dans les grandes villes.

Accueil et sécurité

Le Comité régional a également donné les résultats d’une étude intéressante et qui vient confirmer le sentiment général exprimé par ceux qui visitent la Bretagne. Selon cette étude Travelsat Competitive Index, les Bretons sont la population de France qui accueille le mieux les touristes. L’indice de satisfaction est très élevé sur ce critère lorsqu’on interroge les visiteurs de la région qui classent également la Bretagne en tête pour le sentiment général de sécurité. Il est vrai que sa situation géographique la met à l’écart des grands réseaux de criminalité, que son taux de délinquance est le moins élevé du pays et que sa ruralité est également un facteur de relative tranquillité. La délinquance se manifeste bien plus dans les grandes agglomérations.

Décidément très bien disposés à l’égard de la Bretagne, les visiteurs la classent également en tête pour la qualité de l’air (normal !) et pour le patrimoine (re-normal!). En revanche, pour le beauté des paysages, c’est la Corse qui arrive loin devant. Et là aussi, reconnaissons-le, ce n’est pas volé.

Bretagne Bretons
Laisser un commentaire

Votre adresse email sera publiée. Les champs obligatoire sont marqués par un *

viderValider