bret

La Bretagne rétrécit à l’est !

Il arrive que des hameaux soient à cheval entre deux communes. Les exemples abondent et les solutions ont généralement été trouvées. A Grand-Fougeray et Mouais, la situation est un peu plus compliquée puisque le hameau de La Lamberdais et à cheval sur ces deux communes mais aussi sur deux départements et deux régions administratives. La première est en Ille-et-Vilaine et la seconde en Loire-Atlantique, la première est en région Bretagne et la seconde en région Pays-de-la-Loire.

Dans ce petit hameau, on voit beaucoup de choses en double. Deux camions de ramassage des ordures, deux facteurs, deux employés pour les compteurs d’eau… Et une maison est si curieusement située sur les deux régions que sa propriétaire paye deux taxes foncières différentes, le total n’excédant toutefois pas le montant d’une taxe pour habitation de même catégorie.

Alors, les pourparlers ont commencé, les négociations ont été menées et après une conciliation bien aboutie, les deux régions ont trouvé un terrain d’entente. Des échanges de terres ont été décidées entre les deux communes. Je te donne ci, tu me donnes ça et à l’arrivée la Bretagne gagne huit habitants mais perd environ 2.000 m². Le secteur qu’elle a récupéré était plus peuplé que la surface plus étendue qu’elle a cédée.

Tout ceci, bien sûr, est un peu compliqué alors qu’il y avait une solution beaucoup plus simple : rattacher la Loire-Atlantique à la Bretagne !

Bretagne Bretons
Laisser un commentaire

Votre adresse email sera publiée. Les champs obligatoire sont marqués par un *

viderValider