pauvre

Bretagne. Région au plus faible taux de pauvreté

Le plan de lutte contre la pauvreté, décidé par le gouvernement mais sans lien avec le mouvement des gilets jaunes (il a été lancé en septembre) va se traduire par une déclinaison dans chaque région, afin de mieux cerner les spécificités locales. Une première conférence vient de se tenir à Rennes pour jeter les bases de ce plan.

En Bretagne, la pauvreté est moins répandue qu’ailleurs en France. Le taux de pauvreté est de 10,8 % alors qu’il se situe à 14 % en moyenne nationale. C’est la région la moins touchée, contrairement à certaines idées reçues. On se souvient, par exemple, qu’après le mouvement des bonnets rouges, Jean-Marc Ayrault avait accordé un plan d’avenir pour la Bretagne qui avait fait réagir, notamment dans l’actuelle région des Hauts de France où on estimait que la situation locale était bien plus dégradée qu’en Bretagne.

Si la région bretonne se retrouve ainsi à une place enviable, c’est d’abord parce qu’elle a le plus faible taux de chômage de France, avec les Pays-de la-Loire (7,9 % au lieu de 9,1 % en moyenne nationale). C‘est aussi une région où la solidarité est la plus active. On ne manquera cependant pas de rappeler que la Bretagne est constituée de deux secteurs bien distincts et que l’est, porté par la région rennaise, est plus prospère que l’ouest. Mais les statistiques ne font pas de distinguo et ne donne que des données uniformes.

Villes plus que campagne

Où se trouvent les personnes en était de pauvreté ? Le mouvement des gilets jaunes a mis en exergue les dérives des zones rurales mais au contraire, c’est dans les plus grandes agglomérations bretonnes que se trouvent 2/3 de pauvres, jeunes en grande majorité. L ‘autre tiers concerne principalement les personnes âgées en zone rurale.

C ‘est sur ces quelques bases que va être élaboré le plan anti-pauvreté avec d’ores et déjà une priorité bien identifiée : c’est dès le plus jeune âge qu’il faut s’y attaquer, et même dès la crèche. Les difficultés de langage sont généralement responsables de l’échec scolaire qui mène souvent à l’état de pauvreté

Pierre Vincent
Laisser un commentaire

Votre adresse email sera publiée. Les champs obligatoire sont marqués par un *

viderValider