carro

Bretagne. Quatre premières étoiles au Michelin

Le Michelin n’a pas provoqué d’étincelle en Bretagne. Pas de promotion spectaculaire, pas de rétrogradation déplaisante, mais tout de même quatre nouvelles premières étoiles. Une par département pour qu’il n’y ait pas de jaloux.

Dans les Côtes-d‘Armor, c’est un benjamin des fourneaux qui est récompensé. Anthony Avoine, 27 ans, décroche la timbale pour le manoir de Lan Kerellec, à Trébeurden. Quand il était petit, il voulait devenir pompier. Il fait mieux. Maintenant, il est aux feux tous les soirs.

Dans le Finistère, coup de chapeau aussi au jeune Nicolas Carro, 30 ans, qui a repris l’an dernier une institution, l’Hôtel de Carantec où officiait Patrick Jeffroy, général deux étoiles. En reprenant le restaurant, Nicolas Carro a remis les compteurs à zéro. Les deux étoiles ont filé. Mais comme une comète, le jeune chef a aussitôt décroché une étoile.

Dans le Morbihan, Jérémy Louis apporte, lui, sa première étoile au château de Locguénolé à Kervignac, un Relais et Châteaux non loin de Lorient.

Enfin, en Ille-et-Vilaine, Tugdual Debéthune, du restaurant Holen devient le troisième étoilé de la ville de Rennes après Julien Lemarié à l’IMA et la cheffe Virginie Giboire au restaurant Racines.

Bretagne Bretons
Laisser un commentaire

Votre adresse email sera publiée. Les champs obligatoire sont marqués par un *

viderValider