bb-crepe

Bretagne. Une crêpe contre des mégots

On a longtemps cru que le mégot de cigarettes était un déchet inerte, aussi biodégradable qu’un mouchoir en papier. La vérité est plus abrupte : le mégot est une véritable saloperie écologique, bourrée de substances toxiques et capable de vous polluer 500 litres d’eau en moins de deux.

Il aura fallu du temps pour cette prise de conscience et la réaction est aujourd’hui à la hauteur de l’enjeu. Un peu partout, les interdictions de jeter un mégot par terre se multiplient et de nombreuses opérations « zéro mégot » sont lancées par des associations ou des communes pour organiser des ramassages dans des lieux fréquentées par des fumeurs.

Une bouteille à Saint-Malo

un verre à Plougasnou

Les encouragements prennent les formes les plus diverses puisqu’à Saint-Malo, deux restaurants de la ville intra muros viennent d’annoncer qu’à compter du 1er septembre, ils vont offrir une crêpe beurre sucre à ceux qui viendront avec une bouteille de mégots. La taille de la bouteille n’est pas précisée. Mais l’initiative malouine avait déjà été devancée par une crêperie de Plougasnou (Finistère), le Goûter breton, où on offre une crêpe pour un verre de mégots. La taille du verre n’a pas été précisée.

On ne manquera pas de remarquer au passage qu’à Saint-Malo, le prix de la crêpe est plus élevé puisqu’elle équivaut à une bouteille de mégots alors qu’à Plougasnou, on considère plus modestement que c’est l’équivalent d’un verre. Mais n’allons pas mégoter et félicitons ces deux établissements pour leur initiative non sans avoir rappelé que la seule unité française de traitement des mégots se trouve à Bourg-Blanc, près de Brest.

Bretagne Bretons
Laisser un commentaire

Votre adresse email sera publiée. Les champs obligatoire sont marqués par un *

viderValider