antonov

Brest. Pont aérien pour une centrale hors normes

L’aéroport de Brest transporte chaque année un million de passagers. Mais depuis deux ans, il se diversifie dans le fret et, en ces mois de mai et juin, c’est un transport tout à fait exceptionnel qui occupe les mercredis de la plate-forme brestoise, avec la venue d’un Antonov 124.

Cet avion-cargo, l’un des plus grands au monde, transporte en quatre voyages une série de dix générateurs de la société brestoise Kohler-SDM0, à destination d’un pays de l’Afrique de l’Ouest pour un événement international. Le pays n’est pas précisé, l’événement non plus, mais il sera à n’en pas douter de grande envergure puisque ces dix générateurs seront reliés les uns aux autres pour fournir 16 mégawatts d’électricité à 20.000 volts de puissance. L’équivalent d’une quinzaine d’éoliennes moyennes pour une fourniture d’électricité équivalente à celle d’une ville de 60.000 habitants.

Spécialiste de la construction de générateurs, l’usine Kohler-SDMO de Guipavas (700 salariés) à la sortie de Brest, est l’une des grandes unités industrielles de la pointe bretonne. Ce transport exceptionnel est une belle vitrine pour l’usine mais aussi pour l’entente entre l’aéroport de Brest et le groupe Heppner pour l’organisation de grands transports à longue distance.

Quant à l’Antonov, il ne manque pas d’attirer l’attention dans ses manœuvres d’approche et de décollage à Brest, tant son envergure de 73 mètres, supérieure à son longueur (69 mètres) lui donne des ailes de géant, rarement visibles dans le ciel de l’Ouest breton.

Bretagne Bretons
Laisser un commentaire

Votre adresse email sera publiée. Les champs obligatoire sont marqués par un *

viderValider