bateau

Brest. Le paquebot des records

Il y a tout juste un siècle, en 1917, un million d’Américains débarquaient à Brest avant de prendre la direction du front. Pas sûr que les croisiéristes américains qui ont débarqué à Brest jeudi matin aient tous eu connaissance de cet épisode de la Grande guerre. Mais eux aussi étaient particulièrement nombreux, établissant même un record local de croisiéristes sur un seul bateau : 3.783 exactement. Si on y ajoute les membres d’équipage d’une soixantaine de nationalités différentes, ce sont 5.400 personnes au total qui étaient à bord du Norwegian Gateway, le paquebot des records pour le port de Brest. Avec ses quinze étages, de la coque au sommet, ses 28 restaurants, ses structures de loisir taille XXL et sa sirène décorant son étrave,  ce bateau effectue sa croisière annuelle transatlantique, de Miami à Copenhague en passant par Brest ainsi que des ports anglais, hollandais et belges. Cet été, c’est la Baltique qui sera à son programme avant le retour à Miami pour la saison d’hiver.

Plus d’un millier de croisiéristes ont profité de cette escale brestoise pour partir à la découverte du Finistère à bord de 35 cars leur proposant cinq destinations différentes : Quimper, Locronan, les Abers, l’abbaye de Daoulas, Morlaix et l’abbaye de Kerjean… Une manne appréciable pour ces sites finistériens qui auraient sans doute gagné à avoir une météo un peu plus accueillante.

Bretagne Bretons
Laisser un commentaire

Votre adresse email sera publiée. Les champs obligatoire sont marqués par un *

viderValider