bebe

Breizhou. Marque déposée pour petits affamés

Depuis des décennies, ce nom là symbolise les Bretons. Souvent de façon joviale, parfois sous l’enveloppe militante mais il lui arrive aussi d’être un brin péjoratif. Les Breizhous font partie de la sémantique bretonne au même titre que Gwen-ha-du ou Yech’ed mat. Et pourtant ce nom là n’a jamais été déposé au titre d’une marque, si on excepte des caramels au beurre salé vendus sous l’estampille P’tit Breizhou.

Breizhou va donc faire sa grande entrée dans le grand carroussel des marques commerciales. Et il faut croire que ce nom-là a une résonnance enfantine comme doudou, roudoudou, chou, genou et caillou puisqu’ils va désigner des plats préparés pour enfants. Pas les petits pots ou les barquettes en plastique qui existent déjà mais pour des repas préparés spécialement pour les crêches ou garderies qui nourrissent les tout-petits sur les coups de midi.

100 % bio

L’idée en revient à une biologiste rennaise, Radia Kaci, partie du constat qu’il existe bien des services collectifs de plats préparés pour les cantines des adultes mais que personne n’a encore pensé aux tout-petits, les moins de trois ans, auxquels il faut accorder une attention redoublée. C’est à cet âge là que se forme le goût mais c’est aussi un âge nécessitant un luxe de précautions sanitaires dans le domaine alimentaire.

Alors la biologiste se lance. En novembre, elle va proposer ses plats préparés dans toute la région rennaise d’abord, 100 % bio assure-t-elle, en ajoutant qu’il s’agira d’une alimentation saine, équilibrée et diversifiée. Elle précise également qu’elle fera appel en priorité à des producteurs locaux et que ses plats seront présentés sous conditionnements réutilisables, pour tenir le plastique jetable à distance. Une démarche bio et durable qui coûtera un peu plus cher qu’une restauration classique. Entre 10 et 15 % dit-elle, confiante dans l’accueil que récevra la qualité de sa démarche.

Et tout ça, bien sûr, ça fera plus tard de beaux Breizhous !

Pierre Vincent
Laisser un commentaire

Votre adresse email sera publiée. Les champs obligatoire sont marqués par un *

viderValider