nut

Breizella. Ca roule pour le Nutella breton

Sa recette ne date pas d’aujourd’hui. Mais le succès s’affirme pour le Breizella, cette pâte à tartiner fabriquée au coeur de la Bretagne et que ses amateurs qualifient de Nutella breton. Il est vrai qu’il y a une certaine ressemblance entre la texture des deux pâtes et la forme de leur pots. Mais Breizella est à base de chocolat et de caramel, mélange savoureux à tartiner sur une crêpe ou sur du pain et qui vient rappeler à quel point le caramel breton (surtout au beurre salé) a connu de multiples déclinaisons gourmandes ces dernières années.

Dès 2004, le concept avait été remarqué par l’association Produit en Bretagne qui avait accordé une palme de l’innovation à la société Les Quatre saisons, créatrice du Breizella. Mais la progression des ventes est plus récente. D’abord en Bretagne, bien sûr, mais aussi à Paris et dans d’autres régions françaises, au point que le quotidien Les Echos vient de consacrer un reportage à cette pâte fabriquée à Locmaria-Berrien (Finistère), dans les Monts-d’Arrée. Belle référence de terroir pour ce produit qui a exclu de sa composition la fameuse huile de palme, aujourd’hui quelque peu décriée. La mention de ce choix, bien affichée sur chaque bocal, explique en partie l’intérêt manifesté à cette pâte qui se situe dans le haut de gamme puisque son pot de 220 grammes est à 3€80 contre 2€ en moyenne chez Nutella pour un poids équivalent.

Nutella : plus grande usine

mondiale en Normandie

Spécialisée dans les confitures, la société Les Quatre Saisons (5 millions de CA, une vingtaine de salariés à l’usine) ne consacre qu’une partie de son activité au Breizella. Et si la référence au Nutella est évidente, ce n’est pas demain que cette pâte bretonne viendra vraiment concurrencer celle qui règne de tout son poids sur le marché de la pâte à tartiner, avec sa fameuse recette aux noisettes.

Nutella-France, c’est 1,3 milliards d’euros de CA et, ce que l’on sait peu, c’est que la plus grande usine mondiale de la société italienne Ferrero, propriétaire de la marque, se situe en Normandie, à Villers-Ecalles près de Rouen. Tous services confondus, cela représente 900 emplois. Il est vrai que la France est le premier consommateur mondial de Nutella et que les Français ouvrent 89 millions de pots par an. Soit les deux tiers de la production de l’usine normande, destinée également à la Grande Bretagne, la Belgique, l’Allemagne…

A côté de cela, Breizella fait figure de tout Petit Poucet. Mais cela lui laisse beaucoup de marge sur le chemin du succès.

Pierre Vincent
Laisser un commentaire

Votre adresse email sera publiée. Les champs obligatoire sont marqués par un *

viderValider