Photo François Thierrée

Baleine de Crozon. Une mort accidentelle

Dans la presqu’île de Crozon, il n’est pas rare que des dauphins, des marsouins ou des phoques viennent finir leur existence sur les grandes plages de la côte ouest, face à l’océan, paradis des surfeurs, des baigneurs et des promeneurs. En revanche, l’échouage de baleine est exceptionnel et celle qui est venue mourir sur la plage de Kerdreux, lundi, n’est pas passée inaperçue avec ses 17 mètres de longueur et sa trentaine de tonnes.

La question qui se posait était bien sûr de savoir si cet impressionnant rorqual avait succombé à une maladie ou à un accident ? C’est la deuxième hypothèse qu’il faut retenir, indique une spécialiste du parc marin d’Iroise. Le cétacé porte un gros hématome sur le crâne et il a une fracture de la mâchoire. C’est donc une probable collision avec un cargo qui a causé la mort de ce mastodonte des mers puis la lente dérive du cadavre, venu s’échouer en presqu’île de Crozon.

Une équipe d’équarrissage a dépecé et évacué les restes de cette baleine.

Bretagne Bretons
Laisser un commentaire

Votre adresse email sera publiée. Les champs obligatoire sont marqués par un *

viderValider