AEZ

Auto-construction : Aezeo, une structure unique en France

Laissez-faire le spécialiste : vous ! De l’auto-construction à la fabrication de panneaux solaires, les particuliers reprennent en main leur consommation et cherchent à mieux comprendre les techniques qui alimentent leur quotidien.

En ces temps ou l’environnement est au cœur de toutes les problématiques, il est intéressant d’explorer les initiatives qui visent à rationaliser notre consommation et notre dépense énergétique. Devenue une nécessité, l’éco-construction fait partie de ces nouvelles tendances pour mieux construire : matériaux et techniques respectueuses de l’environnement, faible dépenses énergétiques, isolation renforcée, architecture bioclimatique et énergies renouvelables sont de tous les chantiers. Pour aller encore plus loin, l’auto-construction se développe dans le sillage de ces problématiques : « aujourd’hui, la proportion d’auto constructeurs augmente. On s’intéresse de plus en plus aux techniques qui peuvent s’approprier et qui ne demandent pas un outillage énorme ou un degré de technicité extrêmement important, avec des matériaux simples, comme les bottes de paille, les ossatures bois » explique Julie Barbeillon*, rédactrice en chef de La Maison Écologique qui organisait le salon Ecohome de l’habitat durable en octobre à Paris.

Le DYI (de l’anglais Do It Yourself : que l’on faire soi-même) est l’autre grande tendance sur Internet. « Vous allez trouver de petites fiches pratiques pour isoler vous-même votre maison, faire un banc en palettes de bois recyclé, des meubles en carton, votre mobilier à partir d’éléments recyclés. Par exemple en Bretagne, l’association Aezeo forme les particuliers et les collectivités locales à l’auto-construction en énergies renouvelables. Vous pouvez donc apprendre à construire un panneau solaire, un poêle à bois, et des techniciens de collectivités locales y participent ! ». En France, les professionnels du bâtiment estiment que l’auto-construction représente 3 à 7 % des maisons réalisées chaque année en France.

Aezeo : se former aux énergies renouvelables

Aezeo est un centre de formation unique en France. Installé à Ploemeur, près de Lorient dans le Morbihan, il propose des formations à l’autonomie énergétique dans le bâtiment. « Nous formons et accompagnons les personnes qui souhaitent devenir autonomes en énergie, produire et/ou exploiter leur propre énergie » explique Samuel Le Berre, fondateur d’Aezeo. Concrètement, on y apprend à fabriquer des panneaux solaires, des poêles bouilleurs, des éoliennes, des systèmes complets pour l’eau chaude et le chauffage… « Les stagiaires fabriquent eux-mêmes leur poêle bouilleur, leur éolienne, pour ensuite les emporter et les installer chez eux. C’est du sur-mesure ». Jusqu’à l’autonomie énergétique : production de chaleur et d’électricité, maîtrise de la conception de systèmes 100% autonomes.

En cinq ans d’existence, Aezeo a accueilli plus de 400 stagiaires, dont de nombreuses collectivités locales et des artisans, de plus en plus intéressés par les énergies renouvelables. « Je suis convaincu que l’autonomie énergétique passe par une meilleure connaissance. Grâce à notre formation, les stagiaires comprennent que finalement, c’est facile. Facile qui se dit aezeo en breton… ».

Maîtriser sa consommation et créer une chaîne du savoir-faire

Pourquoi se lancer dans la construction de son poêle à bois, alors qu’il en existe de centaines sur le marché et que des artisans peuvent les installer ? « C’est une envie et un besoin de maîtriser le savoir-faire, explique Samuel Le Berre. On est le Ikea ou le Leroy-Merlin des énergies renouvelables : comme on assemble son armoire ou on installe son lavabo, on apprend à concevoir son équipement et à maitriser sa production d’énergie ! ». Un concept pédagogique et concret, mais aussi une réaction face à un système vorace qui tend à lasser de plus en plus de consommateurs. « Pour certains, c’est une recherche de liberté : celle de contrôler ses besoins en énergie, qui sont l’un des besoins primaires de l’homme ».

Avec Aezeo, Samuel Le Berre va aussi former d’autres formateurs, des spécialistes qui vont essaimer partout en France de nouveaux centres de formation aux énergies renouvelables. « Je veux partager mes compétences et créer une chaîne de savoir-faire, pour voir les énergies renouvelables se développer rapidement. » Le centre Aezeo a déjà permis de construire 400 m² de panneaux solaires, dont 20 m² pour la ville de Lorient. Mais la grande majorité des stagiaires vient d’au-delà du Pays de Lorient, « les gens traversent la France pour suivre nos formations, il y a une très forte demande ».

* En savoir plus sur http://www.consoglobe.com/maison-eco-construction-cg#xIVxqH8gSz3FgxmH.99

Anne-Laure Jaouen
1 Commentaire
  1. geraud

    souhaite informations sur le centre ,pour diffusion aupres des jeunes dans ma commune et communauté de commune

    remerciements

    Géraud

Laisser un commentaire

Votre adresse email sera publiée. Les champs obligatoire sont marqués par un *

viderValider